Malgré de multiples efforts consentis par les populations et le gouvernement, à travers le ministère des Travaux publics, les eaux de pluie continuent à faire ressortir une image pas du tout reluisante de la capitale guinéenne.

En effet, suite à la pluie qui s’est abattue sur Conakry depuis le lundi dernier, les devantures de certains établissements s’en trouvent inondées par des eaux de ruissellement. Tel est le cas du centre médical communal de Ratoma.

Ce mardi matin, l’accès à cet hôpital public, sis au quartier Ratoma -Dispensaire, était quasi inaccessible aux engins roulants. Une forte quantité d’eau ayant débordé le caniveau de proximité formait un petit fleuve à la rentrée du dudit centre médical, causant ainsi des difficultés aux citoyens désirant se rendre au sein de cet établissement.

D’un autre côté, un embouteillage monstre s’est formé, chose qui a rendu difficile la circulation entre le carrefour « Transit » et le marché de Taouyah.

Il faut, par ailleurs, rappeler que l’opération de curage des caniveaux initiée par le ministère des Travaux public est passé dans cette zone, il y a seulement quelques semaines.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire