Le député de l’UFDG, Ousmane Gaoual, en réaction à la déclaration de politique générale du premier ministre, se dit “étonné qu’il n’a pas parlé de jeunesse, de sport, de culture et des questions migratoires. Ces questions ont été occultées par le premier ministre. Nous sommes en période de coupe du monde, ça aurait pu le tiquer pour dire que, pour le sport, la Guinée est candidate pour organiser la coupe d’Afrique des nations 2023”, s’est alarmé le député uninominal de Gaoual.

Par ailleurs, le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo a chargé le premier ministre de dire au président de la République de respecter la constitution.

“Je lui ai chargé d’une mission, qui est celle de rappeler au président de la république que lorsqu’il viole les arrêts de la cour constitutionnelle, il est passible de haute trahison, c’est l’article 119 de la constitution qui stipule que quand la cour constitutionnelle émet un arrêt, cet arrêt s’impose au président de la République”, confie Ousmane Gaoual Diallo.

Il soutient que “deux arrêts tardent à être appliqués, dont un qui concerne l’assemblée nationale (l’installation du député suppléant de Baidy Aribot, NDLR), l’autre concerne le président de la république, c’est l’installation de la Haute Cour de Justice”.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here