Accueil Actualités Journée internationale de la musique / « Les gens doivent normalement venir...

Journée internationale de la musique / « Les gens doivent normalement venir nous dire bonne fête », dixit Abraham Sonty Koundou-Waka

À l’occasion de la date du 21 juin, déclarée journée internationale de la musique, notre rédaction est allée à la rencontre de l’artiste chanteur Abraham Sonty alias Koundou-Waka, qui au cours de cet entretien, nous a donné ses impressions sur cette journée, avant de déplorer le comportement de certains citoyens vis-à-vis de la culture guinéenne.

À l’entame de ses propos, « l’artiste au pied magique » a estimé qu’il est logique que des gens se déplacent à l’occasion de cette journée, pour souhaiter bonne fête aux artistes. « Aujourd’hui, c’est la fête de tous les artistes du monde, les gens doivent normalement venir nous dire bonne fête. Aujourd’hui, on doit parler de la musique de chez nous. Ce qui se passe chez nous, aujourd’hui, on doit féliciter des personnes qui ont contribué pour la musique, tels que les hommes de médias », a-t-il déclaré.

Selon lui, les artistes guinéens doivent également se mettre ensemble, afin d’œuvrer dans le même sens et lutter pour la même cause. « Quand je vois des personnes qui ne connaissent rien de la musique intervenir, dans ce domaine… Même si tu es journaliste, si tu n’es pas culturel, tu n’as pas le droit de parler de la musique, parce que tu ne connais pas. Il y a des gens qui disent des fois que les artistes guinéens sont comme ceci ou comme cela, ce n’est pas vrai, c’est archi-faux. Il faut que les gens arrêtent, il faut qu’on grandisse notre culture », a conseillé le concepteur de l’album Polossé.

Et de poursuivre : « Aujourd’hui, la culture guinéenne a vraiment fait un pas. Au moment où, nous, on avait commencé, il n’y avait personne pour nous apprendre. C’est nous qui avons appris de nous-mêmes, dans la rue, c’est parce qu’on voulait le faire. Il n’y avait pas d’arrangeur, sauf Petit Condé, qu’on connaissait guitariste, musicien, arrangeur… Il n’y avait pas grand-chose qui pouvait nous aider. Et nous, on se bat jusqu’à maintenant, il y a des soi-disant journalistes qui sont là à dire que la culture guinéenne est comme ceci ou comme cela, ce n’est pas normal ».

Enfin, l’artiste chanteur Koundou-Waka a souhaité une bonne fête à tous les artistes et musiciens du monde, ainsi qu’à tous ses fans.

Mohamed Kaba Soumah pour guinee7.com

AUCUN COMMENTAIRE