Une délégation gouvernementale, composée de plusieurs ministres d’Etat, à sa  tête le Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, a été reçue, ce lundi 18 juin, par le président du parti PADES, Dr Ousmane Kaba, et ses militants, à leur siège, au quartier Nongo, dans la commune de Ratoma.

Cette rencontre, qui engage entre le gouvernement et le parti PADES une relation de concertation pour sortir la Guinée de cycle perpétuel des instabilités politiques, s’est déroulée dans un climat de convivialité, avec l’enthousiasme des militants mobilisés.

Estimant le ministre Kassory pétri de talent sur le plan économique, Dr Ousmane Kaba a profité pour lui faire des suggestions : « M. le Premier ministre, sur le plan économique, vous êtes un expert ; permettez-moi de vous donner quelques suggestions dans plusieurs secteurs, notamment le secteur minier. Je voudrais vous exhorter dans ce secteur, premièrement, à augmenter la contribution budgétaire des différentes compagnies qui viennent en République de Guinée. C’est avec cette contribution  que vous pourrez faire les investissements publics qui sont votre ambition, je le sais. La deuxième chose, je souhaiterais que vous mettiez l’accent sur la sauvegarde de l’environnement, car la Guinée est un pays, que vous et nous devons léguer à nos héritiers, il est important que dans les exploitations minières, qu’on tienne compte de l’avenir  de la Guinée pour nos enfants. La troisième chose, M. le Premier ministre, il faudrait vous battre, et je sais que vous avez les moyens et la volonté pour capturer la valeur ajoutée de l’exploitation minière en Guinée. Cela signifie pour les non économistes, qu’il faut simplement mettre beaucoup plus d’usines et de ne pas prendre la bauxite à l’état brut, car ce sont les usines qui créent la valeur ajoutée, qui ajoutent à la richesse de notre pays, et je sais que vous avez la volonté… M. le Premier ministre, je me permets de vous faire des suggestions, parce que nous sommes dans un dialogue constructif. Et le rôle des partis politiques, ce n’est pas seulement de faire de la contestation, mais d’aider le gouvernement à atteindre ces objectifs ».

« Il me revient de vous rassurer, au nom de mon parti, pour plusieurs raisons d’ailleurs, que nous serons toujours à vos côtés lorsqu’il s’agit de défendre l’intérêt de la Guinée ; c’est la raison pour laquelle nous tenons à vous encourager officiellement, parce que vous avez commencé deux tâches gigantesques, l’assainissement de la ville de Conakry et la lutte contre la corruption. Ce n’est pas facile, M. le Premier ministre, mais vous pouvez compter sur un ami politique et un ami tout court. A chaque fois que vous voudrez mettre en place un programme pour les jeunes, vous trouverez le PADES à vos côtés. Je n’ai aucun doute, M. le Premier ministre, que vous allez continuer à vous battre pour lever le paradoxe de la Guinée, un pays riche et pauvre à la fois », poursuivra-t-il plus  loin.

Après avoir remercié pour l’engagement et l’accueil que lui ont fait les militants du PADES, le Premier ministre, à son tour, dira  que : « Dr Ousmane à nos côtés, nous pourrons réussir beaucoup de choses pour l’avenir de la Guinée. La démarche entreprise a pour but d’amener à la Guinée ce qui nous est de plus cher, la paix sociale, la concorde et l’unité fraternelle des Guinéens. Personne ne peut nier que la Guinée a fait  des progrès absolument importants, depuis l’avènement du régime Alpha Condé. Il nous appartient, à la classe politique, à la société civile, aux Guinéens et Guinéennes pour conforter, amplifier ces résultats pour que ce qu’on dit macroéconomique aujourd’hui puisse se traduire dans les assiettes des uns et des autres en terme de bonheur relatif ».

Affirmant avoir pris bonne note des suggestions, le Premier ministre Fofana a déclaré par rapport à ces attentes : « Comme nous l’avons fait avec les autres partis politiques, nous lançons un appel au PADES, de nous livrer un mémorandum, sur sa perception de la situation sociopolitique et même économique. Nous attendons de vous ce mémorandum, pour permettre au PADES, à l’instar des autres partis, de participer de manière structurée et ordonnée au débat politique que le gouvernement, avec l’appui de notre parti qui est le RPG, entend organiser, pour que nous vivions un climat de paix, de sérénité dans la cité. Le PADES restera notre interlocuteur pour discuter des questions guinéennes ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire