C’est suite à une invitation de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), à travers son Directeur général, Malik Sankhon, que le Premier conseiller de l’ambassade de la Chine, M. Qiu Xianming, et son adjoint ont effectué, ce jeudi 12 octobre, une visite du centre de diagnostic de l’institution.

Après cette visite guidée, qui a fait connaitre à M.  Qiu les services disponibles dans le centre de diagnostic, les cadres de la CNSS, sous le leadership de leur directeur général, ont procédé à une description du régime de sécurité sociale géré par cette dernière.

S’exprimant sur le contexte et l’objet de cette invitation, Malick Sankhon a expliqué que «  c’est une question de choix, nous avons constaté nos faiblesses, avions posé le diagnostic, nous cherchons des voies et moyens pour nous permettre  de transcender ces faiblesses et apporter à notre institution ce dont nous avons besoin, mais aussi en leur faisant visiter ce centre, leur faire savoir ce dont nous disposons. Et il se trouve aujourd’hui qu’en matière d’équipements, nous sommes un peu en avance par rapport  à ce qui existe sur la place, mais nous avons besoin d’avoir des cadres compétents, capables d’interpréter les résultats obtenus à travers ces équipements ultra modernes, et pour cela nous avons besoin de renforcer les capacités. Puisque nous ne pouvons pas les trouver sur place, ceux-là qui sont capables de nous apporter cette assistance, nous allons vers eux, afin qu’ils nous aident à obtenir le savoir dont nous avons besoin. Donc, c’est la quête de ce savoir derrière laquelle nous courons, c’est ainsi que nous allons vers tous les pays développés, afin qu’ils puissent non seulement nous assister, mais aussi nous accompagner. »

Après ces deux phases de la visite, le Premier conseiller qui s’est dit très honoré de cette invitation, a aussi renouvelé l’engagement de son pays : «En tant qu’ami traditionnel et partenaire stratégique de la Guinée, je pense que la Chine est prête à vous accompagner dans la cause de la protection que l’Etat guinéen. Tout à l’heure, nous avons évoqué avec M. le Directeur toutes les possibilités de coopération en matière de protection, tant sur le plan de la formation des personnes, que sur le plan des échanges d’expériences du personnel. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire