De la droite vers la gauche, M sagno, M. Souaré Guicopres, Aissata, coordinatrice, Abdoulaye Siplo en Basin
C’est en prélude à la finale de la deuxième Edition de la compétition interuniversitaire, dénommée « university challenge », prévue le vendredi 11 mai à l’hôtel riviera de Taouyah,  que la structure organisatrice, « Guinea Events », a animée une conférence de presse, mercredi 9 mai dans un réceptif hôtelier de la place. L’objectif de cette conférence etait de faire le point sur le déroulement de la finale dotée du trophée portant le nom du PDG de la société Guicopres, « KPC ». qui a mis en compétition 8 universités de la place, dans les rubriques, débat, karaoké et dico.
 La finale quant à elle, verra compétir les universités général Lansana Conté de lambangni, Kofi Annan,  Nongo Conakry et Mahatma Gandhi, dont les trois premières pourront bénéficier de prix symboliques ; de satisfécits et de formations alternatives, notamment, en anglais. Mais aussi d’accompagnements individuels pour les étudiants qui seront se démarquer, dans les débats qui porteront sur deux thèmes majeurs à savoir : « l’immigration et l’entreprenariat jeune ».
Pour le président Abdoulaye Shiplo Diallo, l’objectif de l’émission d’abords, c’est de créer voire renforcer les liens interuniversitaires et surtout donner la parole aux étudiants. « Parce que la plupart du temps, quand on parle du niveau de l’éducation guinéenne, on dit qu’il est faible, mais hormis ceux qui ont ce niveau faible, il y a aussi des étudiants qui ont un niveau qui est très bien, donc il faut leur offrir la possibilité d’exposer et extérioriser leur for intérieur « 
Selon lui, le choix du titre n’a pas été fortuit parce qu’ils se sont dit que M. KPC est un modèle, un exemple, une référence pour plusieurs jeunes étudiants ambitieux de réussir, de devenir comme lui ou plus que lui.
 « Nous essayons d’inculquer l’esprit d’entreprenariat dans la tête des jeunes, parce que nous sommes dans un pays ou rien ne va. Avant de s’assoir attendre à ce que l’Etat vienne t’aider, pourquoi ne pas toi-même initier des choses, chercher des gens pour t’accompagner pour que tu puisses faire quelque chose pour ton pays. Pour la finale, les universités vont choisir des modèles de réussite et monter des projets. Nous avons combien de nos frères qui sont morts en prenant la mer. Avant que les jeunes ne continuent à endeuiller les familles, nous nous sommes dit qu’on va essayer de sensibiliser les jeunes pour qu’ils puissent rester ici et ensemble qu’on travaille ensemble », dira Aissata Rougui Camara, coordinatrice.
Pour sa part, Cheick Oumar Souaré, représentant la fondation KPC pour l’humanitaire, s’exprimant au nom du président kerfalla Person Camara affirme accompagner la structure Guinée events. Il ajoutera que la fondation a accepté d’accompagner university challenge, parce qu’elle fait partie des axes d’intervention de la fondation KPC pour l’humanitaire, entre autres le loisir, la culture et l’éducation, qui d’ailleurs joues un rôle très important dans nos sociétés.  » Nous avons épousé ce projet, parce que nous avons été sensibles à l’émulation des talents, à la créativité, à l’innovation », a-t-il conclu.
Rendez-vous est donné pour le vendredi 11 mais, à 16h à l’hôtel riviera. A rappeler que l’émission sera diffusée sur les médias partenaires entre autres: West africa TV, Star21, Evasion. Le tarif est fixé à 20.000 Gnf par personne.
Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com
Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire