Son Excellence Madame Diene KEITA, Ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine de la République de Guinée, accompagnée de cadres de son Ministère, a participé à la réunion ministérielle de la TICAD (Conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique) qui a eu lieu à Tokyo, au Japon, du 5 au 7 octobre 2018.

La réunion ministérielle était présidée par Monsieur Taro KONO, Ministre des Affaires Etrangères du Japon. Au cours des échanges, il a été souligné l’importance de tenir compte des conditions financières de l’aide aux pays bénéficiaires. Lors de leurs travaux, les Ministres se sont accordés sur l’importance d’assurer la bonne santé fiscale et la capacité de repaiement des prêts des pays bénéficiaires de l’aide comme un pas supplémentaire vers un développement durable. Et Monsieur KONO a indiqué que le Japon promouvra des projets d’infrastructures de qualité en toute transparence sur le continent.

Les Ministres ont déclaré que leurs pays accéléreront leurs efforts pour améliorer l’environnement des affaires afin d’attirer les investissements des secteurs public et privé. Ils ont également convenu que leurs pays travailleront plus afin d’augmenter la productivité agricole, de diversifier les industries et de créer un ordre maritime basé sur l’Etat de droit.

Au cours de cette mission au Japon, S.E.Mme KEITA a également rencontré le sénateur japonais et ancien Ministre de la Santé, du Travail et du Bien-Etre, l’Honorable Hidehisa OTSUJI, ainsi que monsieur Kiyoto TSUJI, Vice-ministre des Affaires Etrangères du Japon, avec lesquels elle a eu des échanges fructueux concernant les relations guinéo-japonaises.

La Ministre a également eu une rencontre avec Monsieur Hiroshi Kato, Vice-président senior de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), chargé de l’Afrique sub-saharienne. Ensemble, ils ont évoqué les projets en cours de la JICA en Guinée, ainsi que ceux à venir.

Par cette réunion et ces rencontres, le Japon a souligné toute l’importance qu’il accorde au développement de l’Afrique en général, et particulièrement à celui de la Guinée, qui est un partenaire et ami ancien. En effet, en cette année des 60 ans de l’indépendance de la Guinée, il convient de rappeler que le Japon a été co-sponsor de la demande d’adhésion de la République de Guinée à l’ONU, en 1958. Et que 2018 marque les 40 ans de la coopération entre le Japon et la Guinée. La mission de S.E. Madame KEITA a donc eu un cachet particulier, et a posé les jalons de la poursuite des relations fortes entre les deux pays.

Source: Ambassade du Japon en Guinée

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here