Trois jeunes en détention préventive au commissariat central de police de Labé se sont évadés du violon dans la soirée du dimanche 9 septembre 2018, a appris Guinee7.com

C’est une évasion spectaculaire qui s’est produite ce dimanche 9 Septembre 2018 au commissariat central de police de Labé. Selon nos informations, c’est aux environs de 20heures que les trois jeunes dont les identités n’ont pas encore été dévoilées, ont défoncé la porte du violon avant de frapper copieusement l’agent de garde et prendre la poudre d’escampette. Contacté, le commissaire central, Siba Kolié, a opté pour le silence. Il a tout de même confirmé qu’il y a bien eu évasion.

Une source au commissariat qui s’et confiée à Guinee7.com a relaté les conditions dans lesquelles cette évasion se serait produite. A en croire notre source, ce sont cinq personnes qui étaient en détention préventive au commissariat. Trois jeunes hommes, un vieil homme et une femme en garde à vue. Le jour de l’évasion, une équipe de policiers est allée intervenir dans un quartier laissant au poste un seul agent qui selon les mêmes informations n’était pas de service et qui a été copieusement frappé par les fugitifs.

Cependant une question taraude les gens : Comment dans un grand commissariat de police comme celui de Labé, a-t-on pu laisser un seul agent qui, de surcroit n’est pas de service, surveiller des détenus sans une seule arme ?

Mohamed Samoura pour Guinee7.com 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here