Dr Mohamed Diané, ministre guinéen de la Défense

Une psychose régnait à Labé ce matin suite aux tirs entendus de la prison civile. Les premières informations laissaient entendre que ce sont les 18 soldats qui ont été condamnés ce Vendredi 26 Janvier 2018 dans l’affaire du colonel Issa Camara et qui ont été placés sous mandat à la prison civile qui seraient à l’origine de cette révolte. M. Aladji Cellou, le directeur de l’Information et des Relations publiques du ministère de la Défense rejette en bloc cette information sur sa page Facebook.

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here