Le procès du colonel Issa Camara et compagnie se poursuit au TPI de Labé. Ce vendredi 19 Janvier 2018 ce sont les plaignants qui étaient à la barre a constaté le correspondant de Guinee7.com.

Après quatre jours d’intenses débats avec le colonel Issa Camara et coaccusés qui ont tous nié les faits qui leur sont reprochés excepté un seul (Caporal Chef Famaco) devant le tribunal, ce matin du vendredi 19 Janvier 2018, l’audition des quelques quatre-vingt et quelques plaignants a commencé. Tout d’abord c’est le jeune chauffeur Mamadou Aliou Sow, tabassé par les hommes du colonel Issa Camara -ce qui a été l’élément déclencheur des malheureux événements survenus dans la préfecture de Mali-, qui a relaté devant le tribunal, les conditions dans lesquelles il a été sévèrement bastonné.

Appelés à la barre à tour de rôle ces plaignants sont revenus sur les circonstances dans lesquelles leurs boutiques ont été pillées les 17 et 18 juin 2016.

Les débats ont consisté à lever l’équivoque sur la valeur estimative des pertes enregistrées. Car il n’y avait pas de concordance entre les montants déclarés en enquêtes préliminaires et ceux déclarés à la barre.

Il faut rappeler qu’avant l’ouverture des débats avec les plaignants, le président du tribunal à la demande des avocats de la partie civile, a suspendu l’audience afin que les plaignants choisissent des représentants pour gagner en temps.

Dans la journée de ce vendredi donc ce sont Alpha Sangare, Doussou Touré, Mamadou Aliou Diallo qui sont passés devant le tribunal militaire à formation spéciale de Labé. La valeur totale des pertes est estimée à plus d’un milliard et demi de Francs guinéens. L’audience a été suspendue à 18h30 pour être reprise ce samedi 20 Janvier 2018 à 9 heures.

Mohamed Samoura de Labé pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here