Lancement du NIFP : quand Alpha Condé recadre son ministre du Budget

0

Dans son allocution, ce mercredi, à l’occasion de la cérémonie du lancement officiel du Numéro d’Immatriculation Fiscale Permanent (NIFP), le ministre du budget, Ismaël Dioubaté, parlant du but de cette nouvelle plateforme a, en présence du président de la République, déclaré : « ce dispositif contribuera à favoriser l’élargissement de la matière imposable et à sécuriser les procédures de recouvrement des impôts, droits, taxes et redevances en limitant au strict minimum l’interférence et les manipulations d’espèce par des agents publics. »

Un avis qui n’est pas totalement partagé par le président Alpha Condé, qui dans sa prise de parole, n’a d’ailleurs pas manqué d’apporter une rectification aux propos tenus par le ministre Dioubaté concernant les attentes de l’État en mettant en place le NIFP. « La réforme de la fiscalité dans notre pays est un objectif fondamental. Mais contrairement à ce qu’a dit le ministre du Budget, il ne s’agit pas de limiter la manipulation de la monnaie, il s’agit d’exclure totalement la manipulation de la monnaie, monsieur le ministre », a précisé le chef de l’État.

Avant d’expliquer : « tout paiement au-dessous de 10 millions se fera obligatoirement par monnaie électronique, monsieur le ministre… aucune manipulation de billet n’est désormais possible, ni aux impôts, ni à la douane, ni nulle part. Au-dessus de 10 millions, ça serait un paiement par virement bancaire. Pas de chèque ni de chèque barré, quand nous savons que même les chèques ne sont pas sécurisés et nous savons comment… Il s’agit aujourd’hui de faire en sorte que nous soyons en mesure de sécuriser nos ressources intérieures. Il faut se dire la vérité, en étant gentil on peut dire qu’au moins un tiers (⅓) des ressources intérieures ne vont pas dans les caisses de l’État. »

Ce recadrage fait par président Alpha Condé a été salué par l’instance à travers des applaudissements.

À noter que plusieurs membres du gouvernement, des partenaires techniques, des opérateurs économiques, des partenaires privilégiés du ministère du Budget et tant d’autres ont pris part à cette cérémonie de lancement, qui s’est tenue dans les locaux de la direction Nationale des impôts.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here