Le premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana a lancé officiellement, lundi, 22 décembre, à Conakry, les travaux de construction du projet de Réseau Dorsale Nationale à Fibre Optique de Guinée (Backbone National), pour un coût global de 238 millions de dollars américains, a-t-on appris de source informée.

C’était à l’occasion d’une cérémonie organisée par le Ministère d’Etat des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’Information (MPT/NTI).

Les travaux de construction de ce projet Backbone National se situent dans le cadre de la consécration d’un partenariat public-privé réussi entre la Chine et la Guinée et est le fruit d’un engagement du Président de la République de Guinée, Pr. Alpha Condé, d’offrir une communication de qualité à son peuple.

L’objectif est de permettre l’émergence rapide en Guinée, d’une économique numérique inclusive et compétitive d’une part, et la réduction de la fracture numérique d’autre part, en offrant à l’ensemble des foyers, l’accès à moindre coût.

Ce méga-projet Backbone National, d’une durée d’exécution de 2 ans par la société HUAWEI Technologie Guinée SA, qui couvrira 4000 km du territoire national, est financé par le gouvernement chinois à hauteur de 85% et 15% par l’Etat guinéen.

Selon l’ambassadeur de Chine en Guinée, le Backbone National est le plus grand projet en matière des télécommunications jamais réalisé dans l’histoire de la coopération entre la Chine et la Guinée. Il couvrira essentiellement la construction des installations de télécommunication, tels que la fibre optique dorsale, le site de transmission, le centre de données et le centre de contrôle de réseau, etc.

De son côté, le ministre guinéen des Postes, des Télécommunications et des NTI, Oyé  Guilavogui a dit, que la mise en place du projet Backbone national permettra aux opérateurs de téléphonie et fournisseurs d’accès à internet, d’avoir des points de présence sur toute l’étendue du territoire national à des coûts d’investissement et d’exploitation raisonnable.

Le ministre a, en outre souligné que le déploiement de cette infrastructure numérique à très haut débit pourra offrir des applications, telles que la vidéo- conférence à haute définition, la télévision numérique pour tous les foyers, accélérer le développement du service innovant dans maints domaines, notamment le renforcement des capacités de modernisation de l’Administration, des Soins de Santé (SS), l’Education et d’autres structures universitaires hospitalières en Guinée.

Pour les avantages  du Backbone, le ministre Guilavogui a déclaré : « La dorsale numérique à haut débit offrira des facilités de connexion pour les Banques, les industries et les miniers ; le déploiement du réseau et du partage des ressources pour les opérateurs de téléphonie et fournisseurs d’accès à internet, ainsi que des échanges entre acteurs du domaine agricole et la E-agriculture. Le projet Backbone constituera un important gisement  d’emploi, c’est-à-dire, au cours de la phase de construction du réseau et lors de son exploitation.

Lançant les travaux de construction du projet Backbone, le premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana s’est dit nourri de la ferme conviction que cet ambitieux outil de développement, qui sera très prochainement mis à la disposition de des braves populations, contribuera à libérer leur énergie créatrice.

AGP

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here