Le dialogue entre l’opposition et la Mouvance présidentielle a été suspendue sans que les deux parties ne s’accordent sur un nouveau calendrier des élections locales. La Céni après son exposé a de nouveau rappelé qu’elle n’est pas à mesure d’organiser les élections communales et communautaires -qui ne peuvent techniquement et légalement selon l’exposé de la Céni, être organisée au même moment-, avant la présidentielle prévue pour le 11 octobre prochain. L’opposition se basant sur un rapport non public des Nations Unies défend le contraire. Le hic est que ce rapport n’a pu être fourni et par l’opposition et par le représentant des Nations Unies. La présidence du dialogue, faute de rapprocher les positions a donné un autre rendez-vous pour demain.

CD.

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here