Etienne Soropogui

Invité de l’émission spéciale ‘‘soirée électorale’’ de la télé nationale, Etienne Soropogui, directeur des opérations de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a reconnu qu’il y a eu une ‘‘inflation de votes par procuration’’, compte tenu du fait que le fichier électoral depuis longtemps est resté en l’état. Les cartes d’électeurs de nombreuses personnes décédées ont été imprimées. Les multiples votes par procuration auraient leur origine là. Cependant, précise Etienne, les irrégularités constatées pendant le vote d’aujourd’hui sont ‘‘mineures’’. Non sans reconnaître que son institution a eu du mal à maîtriser cette ‘‘inflation des votes par procuration’’.

Focus de guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire