Le ministre Cheick Taliby Sylla, sur la gestion de Veolia : ‘‘Il y a des obligations qui n’ont pas été respectées’’

0

Invité ce lundi 11 février par nos confrères de la radio Espace FM, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, s’est prononcé sur les délestages vécus actuellement par les citoyens de la capitale, mais aussi sur la situation de la société  « Veolia » chargée de la gestion de l’Electricité  de Guinée (EDG).

Au prime abord, il a dit que : « Le contrat de Veolia a été signé dans un programme de redressement du secteur de l’énergie ; il y a eu un diagnostic qui a été fait,  il y a eu des dysfonctionnements qui ont été établis et la décision qui a été prise, c’est de recruter un professionnel pour pouvoir nous aider à gérer le  secteur de l’énergie pour 4 ans ».

A la question de savoir si Veolia est un échec, le ministre a répondu que : « Non, je ne peux pas dire 100% échec, il n’y a pas une activité comme telle qui peut être à 100% un échec, il y a des échecs, je suis d’accord, je l’ai dit, la dernière fois, au lancement du poste de Linsan. Je peux féliciter Veolia sur quoi ? C’est la sécurisation des revenus, des revenus d’EDG (…) Il y a quand même une ouverture, la suite, au moment où je vous parle, on a déjà recruté un consultant qui est en train  de faire l’étude diagnostic pour savoir dans le contrat Veolia, quels sont les avantages et inconvénients. D’ici là (septembre, date départ de Veolia, Ndlr) On a le premier draft déjà, qui a été discuté le vendredi passé. On ne parle pas de rester, un consultant qui a été pris pour pouvoir faire le point de la situation du contrat. Et ce consultant va  nous faire des propositions concrètes, au gouvernement, et ses propositions vont être ramenées en conseil des ministres et le conseil des ministres prendra la décision  qu’il faut  pour la suite ».

Ensuite, il a déclaré, par rapport à la relève que devraient assurer les cadres de EDG, après le départ de Veolia, que : « C’est des grands défauts du contrat ; il était question de former les cadres de EDG pour la relève, mais malheureusement, les huit directeurs qui sont venus de Veolia, même les réunions des comités de direction, ils le font entre eux, les Guinéens n’ont jamais été associés. Il y a des obligations qui n’ont pas été respectées, donc cela aussi fait partie de l’évaluation de la note qu’on va attribuer à Veolia en Guinée ».

Enfin, il affirmé que : « Comme vous le savez, parfois même, quand vous m’attaquez, je me fâche, je vous dis, mais pourquoi vous n’attaquez pas EDG ? Moi, je suis le ministre, je ne suis pas l’exploitant, moi, je prévois, j’exécute, mais je ne gère pas EDG.  C’est cela la vérité qu’il faut se dire. Donc, quand il y a des problèmes, il faut souvent s’adresser à EDG. Je suis la tutelle, mais ils ont les meilleurs chiffres ».

Une synthèse faite par Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here