Le parti de Sidya siégera-t-il à l’Assemblée nationale ? Ibrahima Bangoura répond

0

À l’instar des autres partis politiques de l’opposition présents à l’assemblée nationale, l’Union des Forces Républicaines (UFR), depuis la prorogation du mandat des élus du peuple par décret présidentiel, hésite encore à se déterminer par rapport à la présence ou pas de ses députés au parlement, lors de la prochaine session.

À en croire l’Honorable Ibrahima Bangoura, un des vice-présidents du parti dirigé par l’ex-haut représentant du chef de l’Etat, qui était face aux hommes de médias le week-end dernier, une position claire de l’UFR serait affichée à l’issue d’une concertation entre différentes structures de ladite formation politique.

« Nos structures sont en train de se concerter, elles n’ont pas encore achevé la concertation pour dire si oui ou non, nous devons siéger à l’Assemblée nationale. La concertation continue », a confié le député.

Cependant, d’autres partis politiques, tels que le PUP (Parti de l’Unité et du Progrès), estiment déjà que si les députés ne siègent pas à l’Assemblée nationale, cela ouvrirait un boulevard pour un troisième mandat du Pr. Alpha Condé.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here