Depuis hier lundi, les portes de la Banque Islamique de Guinée sont fermées conséquence d’un bras de fer engagé entre la direction générale de la banque et le syndicat des travailleurs.  C’est suite au refus catégorique de la direction de réintégrer certains employés accusés de vol mais complément blanchis par les plus hautes juridictions de notre pays après l’aveu du vrai auteur du vol qui attend son jugement devant le tribunal de Dixinn. Selon une source proche du dossier, même l’inspection générale du travail s’est prononcée en faveur de la reprise des personnes suspendues. Mais la direction y oppose un refus catégorique. Nous y reviendrons.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here