Présentation des présumés coupables à la presse

Ce lundi 10 juillet, est ouvert à Conakry, au TPI de Dixinn, le procès des présumés bandits qui auraient décapité la petite Mariame Cissé, 2ans 8 mois, à lambanyi Waria, haute banlieue de Conakry. On se rappelle que l’assassinat de la môme avait suscité une vive consternation.

Ce matin, quelques minutes après l’ouverture de l’audience, les parents de la petite fille, son père, sa maman ainsi que sa tante ont fondu en larmes pendant que Mamadou Soumah relatait la scène du crime. Une pesante atmosphère que le juge, Magadouba Sow, a voulu atténuer : « C’est tout le monde entier qui compatit à votre douleur. C’est pour cela je vous prie de vous calmer et d’être serein. Car Dieu vous aidera », a dit le juge en s’adressant à Alhassane Cissé, le père de Mariame.

A noter que lors de la présentation de ces deux présumés assassins, à la presse le 5 juin dernier, Mamadou Soumah avait reconnu les faits qui lui sont reprochés. De son coté, Soyon Doumbouyah, marabout qui aurait conseillé de décapiter la fille en vue d’être riches, avait nié les faits.

Pour plus d’informations lire: Conakry/Pour s’enrichir, ils font un sacrifice humain : La Gendarmerie met le grappin sur eux

Ismeal sylla pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire