Mademoiselle FC âgée de 19 ans élève en classe de 10ème au collège de Lelouma dit être victime de viol  le mercredi 07 Mars 2018 de la part d’un gendarme en service à Lelouma a appris Guinee7.com. Selon la jeune fille tout serait parti d’une histoire de 15.000FG que le gendarme, devait à mademoiselle FC qui a lavé ses habits.

« Ce gendarme Ousmane m’a demandé de laver sa tenue et en contrepartie, il me donne 15.000FG. Quand j’ai fini le linge il m’a demandé d’aller prendre mon argent. Arrivée il m’a proposé d’être sa petite amie chose que j’ai refusée puisqu’il sortait déjà avec ma petite sœur. Puisque j’ai refusé il m’a demandé de coucher avec lui et que si j’acceptais, il m’achèterait un téléphone de 550.000FG. Mais j’ai toujours opposé un refus catégorique à toutes ses avances. Finalement à l’aide d’un couteau il m’a menacée et après une chaude bagarre entre nous, j’étais épuiseé et il en a profité pour me violer pendant un long moment. Pendant qu’il me violait j’ai crié au secours mais en vain ; à un moment je lui ai demandé de me laisser aller aux toilettes chose qu’il a difficilement acceptée mais il avait confisqué mes habits. C’est quand je suis allé aux toilettes j’ai profité pour m’en fuir et j’étais toute nue. Lorsqu’il a constaté que j’ai ouvert la porte de la cour il a pris ma robe pour me la jeter dehors et delà je me suis immédiatement rendue à la gendarmerie pour me plaindre. Mais je n’ai jamais imaginé qu’Ousmane allait me faire une telle chose étant donné qu’il sortait avec ma petite sœur  », confie mademoiselle FC en larmes.

Le dossier a été déféré à la sureté régionale de Labé pour poursuivre les enquêtes. De ce coté le directeur a juste confirmé avoir reçu le dossier mais s’est abstenu de donner plus de détails notamment sur l’identité complète du gendarme et son grade. On nous apprend également qu’un certificat médical dont ignore le contenu a été versé au dossier. La gendarmerie quant à elle a promis de communiquer sur cette affaire dans les prochaines heures.

Il faut rappeler que ce n’est pas une première que des gendarmes soient cités dans une affaire de viol dans la région de Labé.

Mohamed Samoura Labé pour Guinée7.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here