A l’occasion des 100 jours de Dr Kassory Fofana au poste de Premier ministre, chef du gouvernement, nous avons demandé, ce vendredi 31 août, l’appréciation des citoyens par rapport à ce qui a marché ou pas.

Sow Diouldé, enseignant, s’est confié en ces termes : « Mes sentiments sont très simples. Pour moi, les cent jours, c’est inutile. C’est comme un zéro. Parce qu’à priori, depuis qu’il est là, c’est la cherté de vie qui continue. Tous ce qui a été décidé, nous n’avons rien vu. Personnellement, je ne vois pas d’espoir par rapport à sa venue, aucun aspect positif. On était dans un trou, il est encore venu nous enfoncer un peu plus… Le prix de l’essence a été augmenté. Il  n’a résolu aucun problème social, c’est contextuel, mais moi je n’ai pas d’espoir avec lui. Je ne suis pas politicien, c’est pourquoi je n’aime pas commenter, parce qu’à priori, je suis éducateur. Ce que je vois dans l’avenir, il ne peut rien, il ne fera rien. Parce que nous l’avons tous connu ici, et on le sait tous. Quand on débarque du neuf, il peut faire de neuf et quand on est ancien, on sait comment on avait géré dans le temps ».

Technicien de profession, M. Delamou, quant à lui, est d’un tout autre avis : « Les cent jours de M. Kassory à la tête du gouvernement, nous pouvons quand même apprécier, parce que depuis sa venue, on n’a plus de pagaille (échauffourées, marches, manifestations) dans les rues, comme avant. En cent jours, il a aplani les tensions de beaucoup de personnes. Bien qu’il y ait des plaintes, mais chacun analyse de sa façon ».

Préférant garder l’anonymat, un autre citoyen dit : « D’entrée de jeu, c’est décevant. Parce qu’il a promis de lutter contre la corruption, dans un premier temps, on a vu qu’un certain nombre de fonctionnaires, notamment l’ex directeur de l’OGP, en la personne de M. Paul Moussa Diawara, et celui de l’Office guinéen des chargeurs, qui ont été traduits devant les tribunaux ; cela était vraiment salutaire. Mais si cela continuait encore, ça allait être bien. D’un autre côté, il a promis de mettre fin à la mamaya supervisée par les membres du gouvernement, et on l’a vu l’autre fois, parrainer la mamaya de Kankan qui s’est effectuée la semaine dernière. Personnellement, je ne dis pas que je m’attends à un grand changement de sa part, mais la situation est qu’il est mieux que ces prédécesseurs ».

Artiste musicien connu sous le pseudo de Lao-Kung-Lao, cet autre estime qu’« on est là dans ce pays, et rien ne marche, chacun de nous le voit. Nous, depuis l’arrivée de Kassory, il a fait quoi ? Nous, nous n’avons rien vu. Il y a eu la promesse qu’il y aurait des bus, nous les voyons, mais l’argent que ces derniers créent part où ? On ne sait pas. Partout où tu pars, les routes sont dégradées. Quand tu pars au marché Madina, il y a des ordures, ça sent mauvais, ce qui peut donner beaucoup de maladies. Mais rien n’est concrètement fait pour remédier à tout ça. Dès qu’il y a la pluie, les citoyens mettent les ordures dans les caniveaux et personne ne veille à ce que cela ne se fasse pas. C’est à l’autorité de mettre des moyens de veille en place ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire