On aurait certainement pardonné des fautes grammaticales dans un communiqué d’un autre ministère que celui de l’Enseignement pré-universitaire, fut-il diffusé sur Facebook où nos ‘‘élites’’, c’est vrai, députés en premier, jouent à qui mieux sait faire des fautes de syntaxe et de sémantique !

Focus de guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

2 Commentaires

  1. C’est vraiment une catastrophe! Moi je peux considérer les l’omission, bien que grave, de “e” dans les deux premiers cas comme des fautes d’inattention. Mais je suis sidéré de lire le verbe faire au subjonctif écrit “face” au lieu de “fasse”!

    Que cela soit dans les journaux écrits, sur des sites Internet ou sur les réseaux sociaux, une communication officielle, ou la communication d’un officiel doivent être empreintes d’une marque solennité.

  2. Pour l’amour de Dieu, faites attention à ce que vous écrivez. Tu es pire que le minsitre M.Sakoh. Quand tu dis “les”, tu ne dois plus mettre ” l’ “et tu dois mettre “s” à la fin. Pour la construction, j’en passe.
    Personne ne doit être surprise, tous les ministres de ce gouvernement sont pareils. Est-ce que vous avez écouté Madame Le Ministre des Traveaux Publics? c’est de la catastrophe.
    Je peux aussi dire que ces fautes sont commises par le/la secrétaire. Qui sait?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here