Conakry, 19 mai (AGP)- Le déplacement de la population à Conakry connait une amélioration avec l’avènement des taxis-motos dans la capitale guinéenne. Parce que considérés par certains, comme étant le moyen le plus rapide pour atteindre sa destination.

Avec ces taxis-motos ou mototaxis, les pilotes et leurs passagers contournent facilement les embouteillages dans les artères de Conakry ainsi que les nombreux nids de poule qui jonchent les routes, empêchant les automobilistes de se rendre à temps réel à destination.

Certains pilotes, ayant commencé par la mécanique moto, ont une longue expérience de la conduite de cet engin à deux roues, surtout en milieu urbain. Très à l’aise dans le trafic, ils savent adapter leur conduite aux besoins des clients, toujours dans un souci de sécurité.

Parmi eux, il y a des adolescents drogués, convertis en pilotes. Quand vous les voyez venir, vous avez l’impression qu’ils sont dans les bras de Morphée, ouvrant difficilement les yeux. Ceux-là ne cessent d’endeuiller les familles et de faire d’autres handicapés à vie.

Il y a aussi dans le lot, des jeunes diplômés sans emploi qui ont opté pour le taxi- moto, en vue de joindre les deux bouts en attendant de trouver où mettre en pratique, le peu qu’ils ont appris à l’Ecole. Hélas, un de ces diplômés a récemment perdu la vie suite à un accident de la circulation à Mamou.

Ils ne sont pas seulement au transport, mais aussi dans les cérémonies de réjouissances où ils viennent apporter leur grain de sel pour que celles-ci se terminent en apothéose.

C’est désormais un ouf de soulagement pour la population, dans la mesure où elle se verra certainement extirper du lot des amateurs. Car, leur santé et leur vie en dépendent.

AGP

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here