C’est dans les locaux du Centre culturel franco-guinéen, que la jeune Aïssata Doumbouya a fait, ce samedi 1er décembre, la présentation et la dédicace de son premier roman, intitulé Suivre son destin, paru aux éditions Harmathan Guinée.

Dans ce roman de 112 pages en trois chapitres, la jeune autrice relate la vie d’Anna, une jeune femme éduquée entre la modernité et le traditionalisme, et  dont la vie au début heureuse, va basculer suite à une excision et à d’autres maux, comme le mariage forcé, le viol, ainsi qu’une déception amoureuse.

Sans doute la plus jeune écrivaine de Guinée, Aïssatou Doumbouya décrit le contenu de son roman en ces termes : « A travers ces trois chapitres, je raconte des faits de société ; le premier chapitre qui a pour thème “Une enfance africaine”, raconte la vie qu’on menait avant, la solidarité, l’harmonie entre les peuples etc. Quand au deuxième chapitre, qui a pour titre “Les moments difficiles d’Anna”, il raconte qu’il y a toujours des hauts et des bas dans la vie et qu’il faut toujours avancer. Le troisième chapitre qui a pour titre “Le soleil levant”, veut nous dire qu’après chaque obstacle, il y a un sourire, qu’après la pluie, il y a le beau temps ».

Plus loin, elle ajoute que : « Dans ce roman, j’ai traité des sujets comme l’excision le viol, le mariage forcé et la scolarisation de la jeune fille. Par exemple l’excision, les gens en ont tellement dénoncé, un acte vraiment horrible, mais qui continue toujours. Donc, nous aussi à travers nos plumes, nous allons continuer à dénoncer, à dénoncer et surtout à sensibiliser ».

L’auteure a aussi annoncé qu’un prochain ouvrage se prépare.

Après avoir reçu des hommages de la part de ces anciens encadreurs, de sa famille et de ses collaborateurs,  Aïssatou Doumbouya a dédié ce roman à son père, colonel Dounbeski, pour le soutien qu’il a apporté à son émancipation, à ses frère et sœurs, et enfin à sa mère, Bountouraby Soumah, pour son dévouement et sa détermination.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here