C’est dans les locaux de la maison des écrivains de Guinée, sis au quartier Taouyah (banlieue de Conakry), que s’est déroulé ce samedi 03 novembre, la cérémonie de baptême de l’œuvre « les enseignant(e)s de l’éducation de base en Guinée professionnalisation et professionnalité » du Dr Baba Diané, Directeur nationale de la formation professionnelle et technique.

Se basant sur l’analyse de la formation des enseignants de l’éducation de base qui travaillent dans les école primaires, cet œuvre de 6 chapitre, 240 pages, 26 tableaux et 12 graphiques, paru aux éditions Harmatan Guinée,  vise à redorer le blason du  niveau de l’éducation de base en république de Guinée.

Par rapport à sa motivation, l’auteur avoue  que : «  c’est contenu du chantier important  qui se trouve en république de Guinée actuellement  et qui concerne l’élargissement de l’éducation de base à 10 ans de scolarité. Au jour d’aujourd’hui, notre éducation de base se limite à la 6ème année, soit un manque à gagner de 4 ans. Dans la plupart des pays comparables, c’est l’enseignement fondamental maintenant et qui signifie l’éducation de base jusqu’à 10 années  scolarité. Cela m’a donc inspiré pour que j’apporte ma modeste contribution au projet éducatif de l’élargissement de l’éducation de base dans notre pays.

Plus loin : « En effet, nous sommes tenu de la faire et en le faisant, il y a un paramètre important à savoir : la formation des enseignants et des enseignantes de l’éducation de base. Parce que ce projet de réforme ne peut pas aller sans porteur valable et ces porteurs valables sont les enseignants de l’éducation de base. » Dit-il.

Ayant préfacé cet ouvrage qui vient à point nommé, vu la situation que traverse le secteur de l’éducation en Guinée, le ministre Albert Damatang Camara a Souligné : « d’abords l’utilité de l’œuvre, c’est peut erre un effet du hasard, c’est une œuvre qui parle des enseignants de l’éducation de base, ca vient à un moment donné ou ce secteur est secoué par des crises. Alors Baba Dianéapporte une réflexion profonde à la manière dont on doit gouverner ce secteur et le sort de l’enseignant dans ce secteur. Il met un accent particulier sur le sacerdoce qui doit être celui d »un enseignant t bien entendu des moyens qu’il faut apporter. Donc c’est une contribution qui est importante, et s’était pour moi un devoir et honneur de préfacer  ce livre.»

Quant à lui, le président par intérim des écrivains de Guinée, Facely Mara s’est réjoui du fait que cette dédicace représente la première d’une longue série, ce qui selon lui marquerais, « la fécondé des écrivains guinéens » et enfin à convié tout le monde « écrire, écrire et encore écrire » estimant que chacun a, au fond de sois une belle histoire à raconter.

Abdou Lory Sylla pour Guuinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here