Cellou Dalein n’arrête de rappeler que les manifestations coûtent très chères à l’opposition. Elle perd, selon lui, des militants, mais y met aussi d’importants moyens financiers. Il faut vraiment casser la tirelire pour organiser une manifestation. Si par le passé, l’UFDG était secourue par des alliés comme l’UFR et le PEDN, cette fois-ci, le parti de Cellou Dalein entouré que de ‘‘particules’’ devra faire face à la totalité ou presque des dépenses. Ce qui n’est pas une sinécure tenant compte de la lettre de Cellou Dalein adressée aux fédérations UFDG de l’extérieur. Selon le contenu de cette lettre (en fac-similé) publiée par mediaguinee, le principal parti de l’opposition peine à régler les frais d’avocats, mais aussi à supporter, entre autres, ‘‘l’accueil et l’insertion des nouveaux adhérents’’. Pour tout dire, le parti est en faillite.

lettre dalein aux fédérauxCellou doit aller à l’investiture de Hilary Clinton comme candidate des Démocrates, aux USA. Le principal opposant opposant guinéen en profitera certainement pour rencontrer ses nombreux militants pour leur faire la ‘‘situation’’. Au cas où il ne réussirait pas à convaincre ces derniers à mettre la main à la poche, il va certainement falloir penser à nommer un liquidateur. Ce qu’il ne faut pas souhaiter au nom de la démocratie !

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here