Lutte contre les contrefaçons/ Et si Alpha Condé se trompait de cible ?

0

A l’occasion de la fête des femmes, ce 8 mars, au Palais du Peuple, le président Alpha Condé a déclaré être fier de ‘‘voir les femmes porter des tissus fabriqués en Guinée’’. Avant de menacer : ‘’Je préviens les commerçants. Nous allons envoyer des inspecteurs dans tous les marchés du pays. Tout commerçant qui sera pris en train de vendre des pagnes de contrefaçon sera arrêté, emprisonnés et verra ses biens saisis.’’

Le président guinéen ne voudrait pas que ‘‘le travail de nos femmes qui se battent sous la pluie et le soleil pour fabriquer des pagnes indigo soit écrasé par des gens qui importent des pagnes indigo’’.

Pour enfoncer le clou, le président guinéen indique que ‘‘tout pagne qui sera une imitation des pagnes de Guinée, le commerçant, non seulement ses biens seront saisis, il sera aussi condamné. Cela doit être très clair’’.

Pour de nombreux observateurs, le président serait mieux inspiré à labelliser les articles guinéens ou à créer des Appellations d’origine contrôlée afin de les protéger. Puis interdire les importations des produits contrefaits qui passent par la Douane. S’en prendre aux commerçants serait de se tromper de cible !

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here