En marge de la plénière de lopposition dite républicaine qui sest tenue, ce mercredi 17 octobre, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a directement désigné les éléments de la Brigade Anti Criminalité numéro quatre (BAC 4) comme les principaux auteurs du meurtre du jeune Ibrahima Bah, tué mardi en à l’occasion de la journée ville morte organisée par les opposants.

Pour le président de l’UFDG, le communiqué diffusé par les services de sécurité est un communiqué mensonger.

« Le meurtre dIbrahima Bah âgé de 23 ans qui a été fauché par une balle partie de la BAC numéro 4, parce quil ya beaucoup de témoins, la société civile, elle aussi qui est en train de mener les enquêtes. Ce qui dément le communiqué mensonger publié par la sécurité qui a tendance pour plaire à Alpha Condé, à accréditer lidée selon laquelle, cest les manifestants qui tuent les manifestants et que les manifestants sont armés. Vous savez il ya un projet que Alpha lui-même développe pour sexonérer ses obligations de mener les enquêtes pour identifier les auteurs des crimes pour les déférer devant les tribunaux. Parce que depuis 2011 il ya eu beaucoup de meurtre, il na jamais voulu quune enquête soit menée malgré tous les engagements pris à cet égard dans les accords politiques de tous les dialogues que ça soit celui de 2013, celui de 2014, 2015 et celui de 2016 mais tous ces engagements nont jamais eu de suite. Donc, la réalité c’est que les enquêtes, les témoins dans lentourage disent que la balle est partie dun pick-up qui portait linsigne BAC No 4. On va continuer à vérifier », a fait savoir, Cellou Dalein Diallo.

Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here