C’est sous la présidence de Mamady Youla, premier Ministre et chef du gouvernement, que s’est déroulé, vendredi 24 novembre, dans un réceptif hôtelier de la place, un atelier de validation de la politique de promotion du contenu local dans les mines.

Cet atelier, en plus du gouvernement guinéen qui en est l’initiateur, a regroupé plusieurs acteurs clés impliqués dans le processus de la mise en œuvre et la gestion de la politique du contenu local, notamment la société civile, des ONG, des partenaires techniques et financiers.

Mamady Youla dans son allocution d’ouverture a rappelé qu’: « une des principales priorités fixées par le Président de la République au gouvernement est la relance économique et la création d’emplois. »

Il a indiqué que : « Le défi pour nous est qu’aujourd’hui, la consolidation de la croissance économique et sa réalisation pour la majorité des Guinéens à travers la création d’emplois et d’opportunité d’affaires pour les entreprises locales. »

« C’est à ce titre, explique-t-il, que le contenu local constitue une priorité du gouvernement. Il contribue à faire jouer au secteur minier son rôle dans l’amélioration locale de son impact sur le secteur mais aussi dans la diversification de notre économie. C’est pourquoi le gouvernement a adopté une politique sectorielle de promotion du contenu local, l’étude dont les résultats font l’objet du présent atelier a permis d’identifier les défis et proposer des actions concrètes permettant d’atteindre les objectifs fixés par le gouvernement en terme de réalisation d’opportunités d’affaires et d’emploi pour les locaux dans ce secteur ».

Abdoulaye Magassouba, ministre des Mines et de la Géologie a lui, fait remarquer que l’« étude diagnostic de la promotion du  contenu local dans le secteur minier ainsi que le plan d’action sont un ensemble, un pas important vers la concrétisation des efforts depuis plusieurs années par le gouvernement dans le cadre de l’amélioration de l’impact du secteur minier sur l’économie nationale. Nous avons adopté au niveau du gouvernement sous les instructions du président de la République, le professeur Alpha Condé, la lettre de promotion du contenu local du secteur minier. Cela se situe dans la responsabilité sociétale des entreprises dans le secteur minier. Ces deux lettres ont donc permis d’avoir un cadre global, cohérent, pour la promotion du contenu local dans le secteur minier. Avoir un cadre cohérent ne suffit pas, il faut passer aux actions concrètes ».

Pour lui, « L’objectif fondamental de cet atelier c’est qu’au sortir d’ici nous puissions avoir un plan d’action complet et cohérent, incluant toutes les actions nécessaires pour pouvoir assurer la promotion du contenu local dans le secteur minier ».

Chargé des programmes du groupe de  la Banque Mondiale, qui est le partenaire financier de ce processus, Mme Mariame Sylla, a, elle, indiqué qu’« après le cadre réglementaire on passe à la mise en œuvre, donc le plan stratégique va s’articuler autour des priorités stratégiques institutionnelles, améliorer de plus le cadre juridique, mettre en application le contenu local, renforcer la compétitivité des entreprises, c’est essentiel, afin que les PME puissent être soutenues, que leur compétence puisse être renforcée et qu’elles puissent saisir les opportunités dans le secteur minier».

Abdoulaye Magassouba, ministre des Mines et Géologie

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here