La convention pour la concession, la fourniture, la mise en place, l’exploitation et la gestion du guichet unique du commerce extérieur a été signée, ce mercredi 6 février, entre la société Webb Fontaine Groupe et la république de Guinée. Tenue dans un réceptif hôtelier de la place, la cérémonie de signature a connu la présence du Premier ministre, chef du gouvernement, et de plusieurs cadres des départements concernés.

Cette signature de convention qui est l’aboutissement d’un long processus décisionnel et de sélection suivi par le chef de l’État et encadré par le Premier ministre, fait suite au décret présidentiel N°123 du 7 juin 2017, dans lequel il a été décidé de la mise en place qu’un guichet unique du commerce extérieur en Guinée, dans le but de créer les conditions favorables à l’amélioration du climat des affaires.

À en croire le ministre du Budget, Ismaël Dioubaté, le projet de guichet unique en Guinée s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière d’amélioration de la compétitivité dans la gestion et le dénouement des formalités, procédures et opérations du commerce extérieur. Mais aussi, dit-il, « dans la fourniture d’une plateforme mutualisée en faveur de tous les acteurs intervenants aux portes d’entrée et de sortie de la Guinée (administration publique douanière, autorités portuaires, opérateurs économiques, transitaires, transporteurs, importateurs et exportateurs…) »

En outre, le ministre Dioubaté a souligné que « l’aboutissement, à ce jour, de ce projet de guichet unique du commerce extérieur qualifie la Guinée dans la mise en œuvre des recommandations N°033 du Centre des nations unies pour la facilité du commerce extérieur, du commerce et des transactions électroniques, approuvées par les pays membres en septembre 2004 ; et de l’accord de l’Organisation mondiale du commerce international sur la facilitation des échanges conclu par ses membres ».

Avant d’ajouter : « Le guichet unique du commerce extérieur, placé sous l’autorité du ministre en charge des douanes, est une facilité permettant aux parties impliquées dans le commerce extérieur et le transport de déposer des informations et des documentations normalisées auprès d’un point d’entrée unique, afin d’y remplir toutes les formalités officielles liées à l’importation, à l’exportation et au transit. À ce titre, les acteurs publics et privés impliqués dans le commerce extérieur en Guinée verront les délais de traitement de leur dossier sensiblement réduits ».

De son coté le directeur général de la société Webb Fontaine a fait savoir que « l’ambition de ce projet est de réunir autour d’une plateforme unique l’ensemble des acteurs du commerce extérieur, tels que les importateurs, exportateurs, transitaires, opérateurs portuaires et aéroportuaires, banques, port, douane, ministères et agence de régulation, afin de simplifier et dématérialiser les procédures d’importation et d’exportation, et de renforcer la compétitivité, entre autres, du port de Conakry ».

Quant au Premier ministre, Kassory Fofana, il soutient que l’opérationnalisation de cette plateforme répondra aux exigences des deux premiers piliers du Plan National du Développement Économique et Social, notamment la promotion d’une bonne gouvernance au service du développement durable et la transformation économique durable et inclusive de la Guinée. Avant de déclarer : « Il (le Guichet Unique du commerce extérieur, Ndlr) va concourir ainsi, nous l’espérons, à la progression de notre pays dans le classement Doing business de la Banque mondiale, dans lequel nous souhaitons ou nous ambitionnons à moyen terme d’être parmi les tops cent dans le monde. Je me félicite donc, de ce point de départ du guichet unique du commerce extérieur de Guinée ».

À noter que pour le suivi de la mise en œuvre de ce guichet unique du commerce extérieur de la Guinée, un comité de pilotage a été créé et placé sous l’autorité du Premier ministre, qui aura pour mission d’assurer la supervision de sa mise en œuvre et de procéder à son évaluation périodique, pour rendre compte au gouvernement. Ce comité de pilotage est assisté également d’une cellule technique, dont la mission consiste à contrôler et suivre la réalisation des prestations techniques de sa mise en place et de son fonctionnement.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here