La troisième édition de GUINEE FASHION FEST a été lancée officiellement, ce jeudi 29 novembre, par une conférence de presse, suivie d’un panel sur la mode, au Prima Center de Kipé. Cette troisième édition qui se tient du 29 novembre au 2 décembre 2018, connaîtra ce vendredi, un “Défilé de l’Intégration”, au Prima Center ; le samedi, il y aura un autre défilé accompagné d’un dîner, dans un réceptif hôtelier de la place, et durant les quatre jours, des activités en off auront lieu. L’événement est co-organisé par Binta Diallo & Mina Foundation Guinea.

Selon Aminata, une des organisatrices, l’objectif principal de ce festival est de faire en sorte que les tissus traditionnels guinéens figurent dans la mode, un peu partout à travers le monde, et plus précisément dans les défilés de mode de New-York. Selon elle, la meilleure façon de vendre le made in Guinea, c’est de faire porter les textiles traditionnels par des personnes publiques, notamment pendant les grandes cérémonies.

En outre de la mode et du stylisme, ces deux structures évoluent dans le domaine humanitaire ; après la deuxième édition l’année dernière, elles ont rénové et équipé une école primaire de trois salles de classes, dans la préfecture de Gaoual.

« Nous avons décidé de mettre toujours l’humanitaire en avant, parce que si tu veux faire de la mode et aider les enfants, ça va ensemble. Tout les enfants, toutes les petites-filles adorent la mode ; du coup, c’est tout à fait normal qu’on commence par l’humanitaire (…) Aujourd’hui, on est fiers de vous dire qu’on a préparé l’école, on a mis des tables-bancs, des kits scolaires et aujourd’hui on est fiers de vous annoncer qu’on a au moins 250 élèves, dont 110 filles. Et le but, c’est de faire plus de jeunes filles à l’école, les pousser à avoir une éducation, une formation et décider d’elles-mêmes, surtout dans le milieu des villages », a déclaré Aminata.

L’objectif de cette troisième édition, selon elle, « c’est de faire mieux, ramener beaucoup de monde, c’est de former beaucoup de stylistes ; et une autre surprise que je ne vais pas dévoiler ici d’abord, parce que c’est en cours de préparation pour l’année prochaine ».

Il faut noter que plusieurs stylistes, mais aussi des mannequins, venus du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Bénin, de la Mauritanie et du Mali sont là et ont défilé pour partager leur expérience avec les stylistes et les mannequins guinéens.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here