Elle appelle ça la « pop mandingue », un mélange de tradition et de modernité. Son rêve, transporter la musique guinéenne sur l’échiquier international. C’est ainsi que rencontrée, il y a quelques jours, la jeune artiste musicienne, Laouratou Barry « Bébé Baya », nous a confié des détails sur son nouvel opus dénommé « Bimmo » et sur les préparatifs de son prochain album.

Guinee7.com : Parlez-nous de cette chanson !

Laouratou Barry : Bimmo,  parle de la vie de tous les jours. De cette façon qu’ont les gens de nous juger à l’apparence des choses ; de raconter votre vie comme bon leur semble. Pour moi, la meilleure façon, c’est de travailler sans se préoccuper des on dit. Parce qu’en Afrique, on peut le dire, c’est souvent le quotidien des gens.

Alors, bientôt un album,  quelle sera sa couleur et la particularité ?

Je suis sous le label  d’Abdourahim Diallo, Tera Music, je travaille avec Fakri au studio Dadjef. Pour l’instant, nous n’avons pas baptisé l’album. Ce qui reste clair,  pour le moment, il n’y a pas mal de morceaux, et cette fois-ci, ça sera de la « pop mandingue ». J’essaye de faire un cocktail entre la musique traditionnelle et celle moderne. Je reviens avec un genre musical qui est complètement décalé de ce que je faisais avant.

D’autres  artistes font aujourd’hui leur musique à leur manière. Moi, ma particularité,  c’est ma couleur. Personne n’a créé la « pop mandingue ». Déjà, j’ai commencé à dire sur Facebook, « la pop manding sur le trône », et tout le monde sait que c’est signé par Bébé Baya.

Pour cet album, nous collaborons avec des artistes nationaux et d’autres artistes d’autres pays, et l’album sera pour l’année prochaine, inch Allah.

Dans l’album,  Il y a aussi un mélange linguistique, j’ai chanté dans nos langues, mais aussi dans la langue française. Vous savez, c’est un atout pour moi d’être allée à l’école. Donc, pour moi, il faut faire une différence entre moi et les autres artistes. Je ne vais pas dire que je suis plus lettrée que les autres artistes. Je veux qu’on ressente vraiment que j’ai été à l’école.

A quoi peut-on s’attendre de cet album, mais aussi du retour de Bébé Baya ?

Pour moi la culture guinéenne est très riche ; donc, moi mon objectif, c’est de la valoriser sur la scène internationale. Si je fais la musique, cette fois-ci, ce n’est pas seulement pour la Guinée, parce que j’ai une vision très profonde. Je veux aller sur l’échiquier international, une façon pour moi de faire plaisir à la jeunesse guinéenne et imposer la musique de chez nous.

Après ton dernier album, il y a de cela deux ans, tu as gardé le silence, pourquoi ?

Justement, c’était pour une cause noble. Mes études ont toujours été une préoccupation pour moi, donc  je voulais d’abord terminer avec mes études, pour enfin de me consacrer à ma carrière musicale. Donc, je suis maintenant de retour pour mes fans.

Interview réalisée par Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com  

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here