En faisant prévaloir de la rigueur dans la gestion des appels d’offres, au niveau de l’Office national du pétrole, Diakariaou Koulibaly serait en train de se mettre à dos certains lobbys. Comme c’est le cas en ce moment avec le marché lié  à la fourniture de fuel lourd ‘’mazout’’, sur  une période d’un an, lancé par le gouvernement à travers cet Office, et qui aiguise les appétits.

Parmi les réformes entreprises au niveau de la gestion du secteur des pétroles, il y a la « transparence » qui a été instaurée dans l’attribution des marchés publics. Un défi énorme que le directeur de l’Office national des pétroles compte relever. Mais Diakariaou Koulibaly aura-t-il les reins solides pour résister à la tentation, et à la pression des lobbys ? La question vaut son pesant. Quand on sait  que certains groupes de pression ont le bras long. Et vu la fragilité de notre administration et la faiblesse du système judiciaire, il y a lieu de ne pas crier très tôt victoire.

Et M. Diakariaou Koulibaly ne dira pas le contraire, lui qui subirait toute sorte de pression, quand il s’agit de l’attribution de tels marchés, comme c’est le cas en ce moment. D’après nos enquêtes,  les 6 sociétés soumissionnaires auraient reconnu la  « transparence » qui a prévalu dans le dépouillement effectué dans le cadre de cet appel d’offres.

Malgré cela, le classement provisoire qui place  la société AOT Trading en tête dans la sélection ne serait pas du goût de certains concurrents.  Leur combat serait de surpasser AOT, cela au prix de tous les sacrifices. Un grand commis de l’Etat serait mis à contribution pour le compte de l’un des aspirants. Mais pour le moment, le directeur national de l’Office national des pétroles ferait de la résistance. Lui qui entend appliquer la transparence. Aura-t-il le dessus sur les velléitaires? Attendons de voir.

Moussa Traoré in L’Indépendant, partenaire de guinee7.com

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire