En avril dernier, guinee7.com avait révélé un détournement de fonds à la Banque Centrale de Guinée. Mme Kadiatou Baldé, gestionnaire de la caisse de devises de l’institution et M. Oumar Bah, ont selon nos informations, été licenciés, suite à une décision du Conseil de discipline qui a statué sur la question. Mais cette décision n’absout pas le délit. C’est pourquoi la procédure judiciaire a continué. Et selon nos confrères de guineematin, les personnes incriminées, Kadiatou Baldé, Oumar Bah et Younoussa Soumah (tous de la banque centrale) et Ibrahima Sory Sylla (du Trésor public) ont reconnu les faits qui leur sont reprochés lors de la première audience du procès hier mercredi au tribunal de Kaloum.

Selon nos confrères, les montants présumés détournés par les quatre personnes sont de cent cinquante mille (150 000) Dollars US et cent mille (100 000) Euros. Et Kadiatou Baldé a reconnu ‘‘avoir participé, en pleine connaissance de cause, au détournement de deniers publics’’. Comme elle, les autres ont aussi reconnu les faits.

Dame Kadiatou qui reconnait qu’elle n’est pas à sa première opération ‘‘une fois c’était 100 000 mille dollars, mais qu’on n’avait pas dépensé. On les avait remboursés’’, a-t-elle renseigné avant de révéler la clé de répartition du dernier deal. ‘‘J’ai pris 50 000 Euros et 75 000 Dollars. J’ai donné l’autre moitié à Ibrahima Sory Sylla qui devait la partager avec Younoussa Soumah. Par la suite, j’ai donné 10 000 Euros et 20 000 dollars à Oumar Bah’’, a détaillé, selon nos confrères, la dame, avant d’indiquer : ‘‘Je ne les avait pas utilisés. Quand on m’a interpellée, j’ai tout remboursé. J’ai donné 40 000 dollars et 55 000 Euros. C’est ce que j’ai eu après le partage. J’ai remboursé.’’ Le jugement se poursuit.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here