Secrétaire général du ministère des affaires étrangères et membre du bureau politique national du RPG arc-en-ciel, Hady Barry, en marge de l’assemblée générale du parti, ce samedi 7 juillet, s’est exprimé sur plusieurs sujets, notamment la responsabilité des citoyens dans la lutte contre l’impunité et la corruption.

Il dira tout d’abord, qu’ « aujourd’hui, les corrupteurs sont connus, ceux qui vont dans les ministères, ils prennent de l’argent, ils proposent aux gens, au lieu de suivre la procédure qu’il faut, ils disent cette procédure elle est longue, tortueuse, prends ça. Ils sont responsables, ils sont coupables. Je souhaiterais que le gouvernement sanctionne aussi bien les corrompus que les corrupteurs. Ceux qui vont dans les ministères, ils savent que les cadres sont mal payés. Ils prennent l’argent, ils tentent les gens. Soyez intolérables vis-à-vis des fonctionnaires corrompus, mais soyez intraitables vis-à-vis des corrupteurs ».

Sur une question portant sur la responsabilité de l’Etat à combattre l’impunité il martèlera : « L’Etat, c’est qui ? C’est toi, l’Etat, c’est moi, l’Etat, c’est la police, l’Etat, c’est la gendarmerie, l’Etat, c’est les citoyens lambda, l’Etat, c’est tout le monde ! Si vous dites que l’Etat, c’est Alpha Condé, c’est la justice qui doit le faire. Mais la justice doit être secondée par les citoyens. On a le plus souvent la justice qu’on mérite, on a toujours généralement les chefs qu’on mérite, il faut savoir cela. Il faut savoir que les chefs ne tombent pas du ciel, ils sont le fruit de leur milieu. Si le milieu social accepte de prendre sa responsabilité et ne pas tout rejeter sur l’Etat, ils pourront à travers des actions et des propositions et des pressions positives amener le gouvernement à aller dans le sens voulu. Mais on est avec le gouvernement, quand il nous arrange, on ne le critique pas, dès qu’on se sépare du gouvernement, au lieu de faire le travail comme cela se doit, on se met à être son opposition. Donc, pour qu’il y ait un bon gouvernement, il faut qu’il y ait de bons citoyens. Il ne faut jamais oublier ça. Les chefs sont le reflet de leur milieu. Il faudrait que chacun d’entre nous prenne sa responsabilité, la lutte contre la corruption, le vol, le détournement, c’est à tous les niveaux, chacun doit y contribuer ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire