Au cours de la dernière assemblée générale de l’UFDG, ce samedi, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo a invité les gens qui veulent ‘‘connaître la gouvernance” de venir à Gaoual.

“Ceux qui veulent connaître la mal gouvernance, je les invite à Gaoual. Et même quand nous construisons grâce à l’appui des populations, l’Etat interdit que les enfants aillent étudier là-bas, alors qu’il n’y a pas d’autres bâtiments dans ses districts et ses sous-préfectures. Ses enfants sont obligés de venir à Gaoual pour les plus courageux. On est arrivé à faire un collège à Foulamory et une école primaire à Dianwédou, ça été le cas. Ça c’est de la haine, du mépris et c’est la méchanceté. C’est ce qui caractérise cette gouvernance”, déclare Ousmane Gaoual.

Et de poursuivre : “j’ai envoyé depuis deux ans un groupe électrogène pour donner du courant à la population, l’Etat bloque ça, juste pour la maintenir dans l’obscurité absolue”.

Le député uninominal de Gaoual et inscrit en troisième position sur la liste de candidature de l’UFDG pour les élections locales prochaine a accusé le préfet d’avoir demandé à la société minière qui va exploiter la bauxite de Koumbia d’exclure des jeunes militants de l’UFDG.

“Hier, sous la complicité du préfet de Gaoual, avec l’appui du président de la délégation spéciale, ils ont écrit pour que AMC, la société qui va exploiter la bauxite de Koumbia exclut de ses rangs, deux jeunes, puisque ceux-ci sont inscrits sur la liste de l’UFDG de Wendoubhourou”, accuse-t-il.

“Alors même que le fils du maire, les neveux du préfet sont employés dans cette société. L’un travaille à la CENI et l’autre est inscrit sur les listes du RPG dans ces localités. C’est ça le régime d’Alpha Condé et c’est ça que nous allons changer”, conclut-il.

Bhoye Barry pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here