Quelques minutes après leur installation comme députés à l’Assemblée nationale de Guinée, ce jeudi, Cheick Chérif Touré de l’UFR et Mohamed Bakary Keïta de l’UFDG, ont laissé entendre leurs premières impressions face aux journalistes présents dans l’hémicycle.

Pour  Mohamed Bakary Keïta de l’UFDG, « c’est toujours une fierté d’intégrer une institution aussi grande que l’Assemblée nationale, qui est la deuxième institution de la République de Guinée. J’en suis fier, c’est une novelle voix qui vient à l’Assemblée. C’est la voix de la jeunesse, je serai à même d’incarner cette voix », déclare-t-il avec un sourire aux lèvres.

Poursuivant, ce député issu du comité national des jeunes de l’UFDG, promet de jouer sa contribution à l’Assemblée Nationale.  « Je ne fais pas de spéculation, nous sommes UFDG, nous n’aimons pas faire trop de discours, nous aimons faire des actions concrètes et soyez rassurés, nous allons les faire », renchérit-il avant de qualifier le discours d’ouverture du président de l’Assemblée nationale, l’honorable Claude Kory Kondiano. « C’est un discours médiocre, ça il faut le dire », soutient-il.

De son côté, le secrétaire général du syndicat  des travailleurs du port autonome de Conakry, affirme qu’il s’agit d’un « sentiment de satisfaction et de convivialité et à cette occasion je remercie le président de l’UFR d’avoir renouvelé sa confiance en moi et les électeurs de Kaloum ».

Pour rappel, au lendemain de la nomination de Baidy Aribot comme vice-gouverneur de la banque centrale, l’UFR  s’est carrément opposé que Cheick Touré prenne fonction à l’Assemblée nationale, il a fallu que la cour constitutionnelle statue sur la question.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here