Cheick Sako, ministre de la Justice, garde des Sceaux

En marge de la session budgétaire initiale 2019, qui se tient depuis le 5 octobre dernier, à l’Assemblée nationale, le ministre d’État, ministre de la Justice et garde des Sceaux, Me Cheick Sako, a présenté  son budget de fonctionnement pour l’année prochaine, ce mardi 3 décembre. Pendant près de 30 minutes de speech, le ministre Sako a tenté de donner les raisons de l’augmentation de 60% du budget de son département.

Selon lui, cela est dû aux réformes du système judiciaire engagée depuis un certains temps dans le pays. Outre la création de deux tribunaux de première instance dans chaque région administrative, des agents de l’administration pénitentiaire sont en formation.

Le projet de loi de finance initiale 2019 du ministère de la Justice est la traduction chiffrée des objectifs de la politique de réforme de la justice. A ce titre, il est inscrit dans ce projet un montant de 150 385 607 000 GNF, contre 90 701 543 000 GNF à la LFR 2018 ; soit un accroissement global de 60% tous titres confondus.

-Traitement et salaires : 77 671 701 000 GNF, contre 49 512 770 000 GNF ; soit un accroissement de 64%.

-Fonctionnement / Biens et services : Cette rubrique s’accroît de 42,44% ; passant de 15 072 652 000GNF à la LFR de 2018, à 35 512 652 000 GNF, en 2019. 

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here