C’est dans un communiqué officiel lu ce vendredi, que le directeur de (TWM), Tidiane Soumah,  a annoncé le report pour le 22 octobre prochain, du grand concert de l’artiste nigerian Davido, prévu initialement pour le 15 de ce mois, sur l’esplanade du Palais du peuple, à Conakry.

Il a notamment rappelé, les causes de ce rejet, qu’il tire de la version du management et de la police: “Un accident est arrivé au Nigeria,  indépendamment de notre volonté. Donc, en venant au cas Davido, le 3 octobre, à minuit, dans un club chicha, Davido est venu là avec des amis pour prendre part à l’anniversaire d’un ami, et ce monsieur qui est mort, Davido s’est effectivement adressé à lui, en lui disant ‘’tu n’es pas bien, tu es saoulé, tu as dépassé les bornes, il faut quitter et je te donne mon soutien pour quitter, et ça la vidéo existe, et c’est ce qui épargne aujourd’hui Davido. Davido est allé dans un autre club, c’est là-bas, il a appris la mort et lui, tout de suite, a cherché à savoir. Pourquoi la police a invité maintenant Davido ? La police n’a pas convoqué Davido, n’as pas poursuivi Davido, mais a invité Davido, pourquoi ?  Parce que Davido, bien qu’il y ait la célébrité ou quoi, on a son entourage, et Davido a des amis et ce sont ces amis-là qui ont accompagné le monsieur à l’hôpital. Donc, ils l’ont laissé et c’est ce véhicule qui a été retrouvé dans l’une des cours de Davido. Donc, c’est pourquoi il a été invité, pour qu’il donne des informations, donc il est considéré comme témoin. Davido a donné des explications sur Instagram. Il n’est ni inculpé ni poursuivi ; donc à ce stade, il est interrogé comme tout le monde.  Il n’y a aucune obligation de ne pas quitter le Nigeria, pour l’instant sa raison est claire, pour des raisons humanitaires, c’est mon ami qui est mort, je dois lui donner au moins une semaine de deuil, le temps que le processus se poursuive (sic).”

Continuant sur ce qui est désormais proposé aux fans : “Le plan qui est établi, c’est qu’il fait une tournée le 19 ; après, le vendredi matin, il part à Freetown pour faire son concert, nous on l’escorte, on va demander aux autorités qu’on nous accorde une Jeep de la gendarmerie, il revient la même nuit et le 22, il fait le concert avant de faire son retour.”

Enfin: “C’est tombé très mal sur nous, mais nous allons assumer, loger et nourrir les gens. C’est des cas de force majeure, indépendamment de notre volonté, mais le camion est là, les barrières sont là et nous allons déployer de gros moyens.”

Abdoul Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here