Mohamed Diané, ministre de la Défense, présent aujourd’hui à l’assemblée générale du parti au pouvoir a tenu à préciser que ‘‘Le parti Rpg Arc-en-ciel s’est battu pendant 25 ans pour un état de droit, pour la démocratie, pour la justice et le développement équilibré de notre pays. Donc nous sommes restés toujours dans la légalité du combat que nous avons mené. Le président Alpha condé et son gouvernement n’accepteront jamais la formation de milices d’autodéfense dans notre pays. Seules les forces de défense et de sécurité qui sont habilitées à assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens. Si de tels propos ont été tenus au niveau de notre assemblée générale, nous le regrettons’’.

Pour rappel, lors d’une assemblée générale ordinaire du même parti, Malick Sankhon, DG de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), cadre du parti avait fait savoir, parlant des personnes non immatriculées à la CNSS qui seraient allées revendiquer un certain droit ‘‘nos hommes sont venus les entourer. Ceux qui étaient venus contremanifester étaient plus nombreux qu’eux. Je prends à témoignage, le parti. Quiconque désormais, s’amusera à venir à la Caisse, nous troubler la quiétude des travailleurs, c’est moi qui ai dit, je vous jure, tu ne sortiras pas indemne. Quand nous avions installé les ‘Chevaliers’, ils nous ont reprochés d’avoir installé une milice privée. Pour ne pas salir le gouvernement, pour ne pas ternir l’image du président, nous avons dissout les ‘Chevaliers’. Depuis hier, j’ai reconstitué 2500 à 3000 jeunes encore, dans Conakry. Quiconque s’amuse à nous provoquer, je vous jure, on lui marchera dessus’’.

Ces propos ont depuis, provoqué de vives réactions au sein de l’opposition. Et le ministre de la Défense semble donner la position officielle du parti au pouvoir qui, comme l’opposition, condamne aussi.

Mohamed Kaba Soumah pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire