Après l’annulation du premier convoi initialement prévu pour le lundi soir, les premiers pèlerins sont arrivés le mardi 4 septembre à Conakry, après avoir accompli leurs obligations religieuses aux Lieux saints de l’islam.

Ils étaient attendus pour le lundi, et à cause d’une panne technique, le premier convoi des pèlerins guinéens n’est arrivé que dans la mi-journée de mardi. Selon le secrétaire général adjoint des Affaires religieuses, El Hadj Karamo Diawara, cette panne a inquiété beaucoup de Guinéens ; mais aussitôt la panne réglée,  les convois ont commencé à regagner Conakry.  Un malade était signalé à bord de ce convoi et qui a été transporté à l’hôpital : « Le premier convoi était prévu depuis hier à 18h20, mais malheureusement, nous avons reçu l’information que le vol va être en retard, à cause des pannes techniques. Et c’est ce qui fut fait, beaucoup de Guinéens étaient inquiets pour ça. Donc, j’ai appelé le secrétaire adjoint qui m’a confirmé que c’était dû à une panne technique ; et la panne a été réglée quelques heures après. Donc, ce convoi est arrivé par la grâce du Tout puissant Allah, ce matin vers 11h. Donc, tous les pèlerins sont débarqués, il y a eu seulement un cas de malade que nous avons transporté à l’hôpital sino-guinéen ; pour le reste, toutes les dispositions sont prises pour sécuriser d’abord les pèlerins qui sont là et ce qui restent».

Durant ce hadj, on a déploré quatre cas de morts parmi les pèlerins guinéens et le secrétaire adjoint rassure que les dispositions sont prises pour leur enterrement : «Il eut quatre cas de décès de Guinéens ; donc je crois que ça arrive chaque année, c’est des épreuves comme ce qui arrive ici, mais Alhamdoullilah, nous remercions le Tout puissant, parce qu’ils sont comptés parmi les pèlerins. Parce que le pèlerinage c’est l’intention, ils ont déjà leur argent, partir dans les différents Lieux saints, mais Dieu a accepté que ceux-ci trouvent la mort dans ces différents Lieux saints. Toutes les dispositions ont été prises, les enterrer dans les meilleures conditions et aujourd’hui le secrétaire sera là, accompagné d’une forte délégation, pour aller présenter les condoléance à ces différentes familles éplorées ».

Les convois sont composés de 288 pèlerins et le dernier convoi arrivera à Conakry le 18 de ce mois.

Fatoumata Kaba pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here