C’est sous la présidence du chef de l’État, Alpha Condé, que s’est déroulée, ce mardi 12 mars, la cérémonie d’ouverture officielle du Salon de l’entrepreneur de Guinée (SADEN), à l’hôtel Kaloum de Conakry.

En plus de plusieurs membres du gouvernement, des représentants d’institutions internationales et des chefs d’entreprises, ladite cérémonie a également accueilli de nouveaux entrepreneurs, qui vont pour les deux prochains jours, échanger avec leurs devanciers sur le climat entrepreneurial qui prévaut en Guinée et les opportunités de partenariat ou de soutien.

Les rideaux de l’événement ont été tirés par la l’interprétation d’un conte par le comédien guinéen, Petit Tonton, et l’hymne national entonné par l’artiste Cheick Oumar.

Pour son discours de bienvenue, le directeur de l’Agence guinéenne de promotion de l’entrepreunariat, Sékouba Mara, a remercié tous les partenaires pour le soutien et le président Condé pour son adhésion à ce projet, avant de déclarer : « Cette initiative du gouvernement guinéen, en collaboration avec le Centre de Commerce International (ITC), l’agence d’exécution du volet entrepreneuriat du programme INTEGRA, financé par l’Union Européenne, vise à : promouvoir les opportunités d’investissements, créer une plateforme de partage d’expérience, de réseautage et de réflexion sur l’écosystème entrepreneurial guinéen, et de lutter contre le chômage, l’exode rural et l’émigration irrégulière, en créant des activités génératrices de revenus par le biais de l’entrepreneuriat. Elle doit aboutir à des plans d’actions faisant de l’entreprenariat un véritable levier de développement économique ».
Co-financier de l’événement, Arancha González, directrice exécutive du Centre du Commerce International (ITC), a donné le bien-fondé de l’implication de son organisation à l’idée du SADEN, en expliquant qu’ « il y a trois raisons pour lesquelles nous devons tous appuyer le SADEN ». Les citant ainsi : « Nous devons accompagner les jeunes dans des projets, à se connecter aux opportunités de marché, à commencer par les grands marchés africains. Parce que nous devons renforcer et capitaliser sur les initiatives existantes ; parce que nous devons tous travailler pour dynamiser un écosystème entrepreneurial local ».

Conscient de l’importance et de l’enjeu de ce salon pour la mission de son département, le ministre des Investissements et du Partenariat public-privé à déclaré que « ce rendez-vous, unique plateforme d’échanges et de résultats, permettra à terme de disséminer de nouvelles tendances en matière entrepreneuriale en Guinée, et ce, dans les domaines de l’agriculture, des mines… »

Parlant au nom des 140 jeunes entrepreneurs, issus des sept régions administratives, Fatoumata Baldé s’est tout d’abord réjouie de cette rencontre qui pour elle est une aubaine. Mais elle n’a pas manqué de souligner que « nous faisons face à des difficultés telles que les questions de financement, de formation, de promotion, des moyens techniques et la professionnalisation ».

Ce à quoi, lors de son allocution, le président Alpha Condé a favorablement répondu, en disant que « le gouvernement va faire tout ce qui est nécessaire pour accompagner les entreprises », avant d’ajouter : « J’encourage les jeunes. Vous pouvez être certains que le gouvernement va vous accompagner ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here