En prélude à la tenue du 1er salon des entrepreneurs de Guinée, « SADEN 2019 », prévu du 13 au 14 mars 2019, l’Agence guinéenne pour la promotion de l’emploi (AGUIPE) a organisé, ce jeudi 30 août, une conférence de presse visant à livrer des détails sur l’organisation dudit évènement, dans les locaux d’un complexe hôtelier de la place.

Devant quelques entrepreneurs qui n’ont pas raté l’occasion d’exprimer leurs sentiments face à cette future organisation, et de faire part des difficultés de leurs parcours,  le directeur général de l’agence, Sékouba Mara, a fourni des informations sur ce salon placé sous le thème : « L’entreprenariat ; un puissant levier de développement économique ».

Premier du genre en terre guinéenne, cet important rendez-vous de deux jours va constituer une plateforme d’échanges entre les entrepreneurs nationaux et internationaux sur la problématique de l’entreprenariat jeunes ; une aubaine pour les jeunes guinéens qui, à travers des conférences, débats,  des concours pourront gagner des prix, mais aussi cerner les rouages du milieu.

C’est pourquoi, définissant l’objectif de ce salon, le directeur général dira entre autres qu’il s’agit de « valoriser l’entreprenariat et valoriser l’écosystème. Il y a des compétences locales qui travaillent dans l’entreprenariat en Guinée ; il faut valoriser ceux-ci, améliorer ceux-ci pour que d’autres personnes puissent émerger. Accompagner ceux qui sont maintenant sur le chemin de la création d’entreprises, soit que cela marche ou pas. Ça sera l’occasion d’en parler. Cela sera l’occasion de faire un réquisitoire sur tous ce qui est possibilités de financement  de l’investissement dans notre pays, coté guinéen ».

Poursuivant sur la même lancé, il a estimé, en ce qui est des attentes, que : « Nous allons outiller les entrepreneurs pour le décollage de leur business, par le biais d’ateliers pratiques. Les projets innovants qui ont un impact sur l’environnement socio-économique de la Guinée seront financés. Il y aura également la mise en place d’un système de mentorat entre champions actuels et pépinières diverses.  Mais aussi et surtout l’identification des champions de demain dans les secteurs porteurs, tels que l’agriculture, la culture, et le tourisme ».

Représentant le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Michel Koivogui, secrétaire général,  a quant à lui, encouragé les jeunes à entreprendre et surtout y apporter du sérieux : « L’avenir d’un pays dépend de sa jeunesse, tout ce que nous faisons, s’il n’y aura pas de jeunes, ça n’aura pas d’aboutissement, parce qu’il n’y aura pas de relève », a-t-il affrmé.

Enfin, il conclue par : « C’est vous les entrepreneurs qui créez les emplois, et nous l’Etat, nous vous accompagnons par la facilitation, les organisations et la sécurité.  C’est vous qui avez le courage de créer les entreprises et le destin des autres. Donc, l’entrepreneur c’est d’abord un homme de passion, il faut avoir la passion de ce que l’on veut. C’est ce qui nous manque en vérité »

A leur tour, les entrepreneurs présents, qui se sont tous estimé heureux de la tenue d’un tel évènement, de nature à booster l’entreprenariat dans le pays, ont donné rendez-vous au public et aux jeunes entrepreneurs, àl’hôtel Kaloum, pour ensemble célébrer et développer ce secteur en Guinée.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire