Le 6eme Congrès du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) est terminé, ce jeudi 17 mai à Conakry. Au cours de ce congrès 21 personnes ont été élues pour composer le bureau exécutif du SLCG dont, Kadiatou Bah, a l’honneur de dirigée en tant que secrétaire générale.

Dès après son élection, Mme Diallo Kadiatou Bah, a lancé un appel aux membres dissidents du SLECG de revenir à la maison commune pour continuer le combat ensemble.

« Nous avons un grand défi à relever, ce grand défi là c’est le dialogue inclusif. Nous demandons ou nous lançons un appel à nos camarades qui sont allés, ils n’ont qu’à revenir dans le mouvement syndical, ils n’ont qu’à revenir au SLECG, nous avons commencé ensembles, nous allons continuer ensemble. Nul n’est indispensable et ensemble la main dans la main nous pourrons être au moins la base de l’amélioration des conditions de vie des travailleurs du système éducatif », invite la nouvelle élue.

Elle a par ailleurs soutenu que ce congrès est légal même si l’inspection générale du travail et le gouvernement n’ont été associés.

« L’inspection générale du travail n’a pas été absente mais vu la situation qui prévaut dans le pays, nous avons pas voulu associer ni gouvernement ni inspection, ils attendent les PV qui sont déjà là. Ils doivent être signés avec l’inspection générale du travail. Et c’est un congrès légal qui a réuni toutes les préfectures de la Guinée sauf deux qui sont éloignées », dit-elle.

Bhoye Barry pour guinee7.com
00234 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here