El hadji Alpha Mamadou Diallo

Jeudi 17 mai 2018, le 6eme congrès du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a pris fin à Conakry. Après deux jours de rencontres, les congressistes ont fait des recommandations parmi lesquelles figure la relance de la plainte contre Aboubacar Soumah, au TPI de Dixinn mais aussi la récupération du siège du SLECG actuellement occupé par ce dernier.

Six points de recommandations ont été lus par le facilitateur du congrès, El hadji Alpha Mamadou Diallo, par ailleurs, secrétaire administratif de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG), a énuméré ces points.

-La relance de la plainte déposée par le SLECG près le tribunal de première instance de Dixinn afin de rétablir dans ses droits face au conflit et aux tentatives de déstabilisation du SLECG d’un groupe dissident que nous connaissons tous ;
-La réclamation auprès d’un huissier de justice commis à cet effet des locaux du SLECG mis sous scellé malheureusement violé par la bande du dissident d’Aboubacar Soumah ;
-Le SLECG conscient du retard accusé dans les cours cette année dans les programmes scolaires, demande à tous les enseignants et chercheurs de Guinée de privilégier le dialogue car toute grève organisée actuellement dans le système éducatif guinéen pourrait compromettre l’avenir de nos enfants ;
-Le congrès invite vivement le gouvernement à appliquer les textes juridiques ou à veiller à l’application des textes juridiques des centrales syndicales et de fédérations parce que personne n’est au-dessus de la loi ;
-Le congrès invite toute les structures de la place pour la perception mensuelle des cotisations parce que les cotisations et les cartes de membres constituent un pied fort d’une fédération et d’une centrale syndicale.
-Le congrès SLECG réaffirme son affiliation à l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG), la centrale mère ».

Louis M’bemba Soumah, président d’honneur, président à vie du SLECG, a déclaré : « Enfin la boucle est bouclée, malgré les tonnes de salive, malgré les multiples paroles bonnes et mauvaises enfin on est arrivés au congrès. Le congrès SLECG a eu lieu au vu et su de tout le monde. Mes frères et sœurs, je suis satisfait et content, c’est ce que nous attendions (…)’’, se félicite camarade Louis M’bemba.

Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here