Face aux hommes des médias, dans la salle El Hadj Mohamed Koula Diallo, de la Maison de la presse, ce vendredi 8 février, des membres du GYPC (Guinean Young Professionals Club) ont annoncé les couleurs de la 3ème conférence internationale qu’ils organisent, à Conakry, le 27 février prochain, sur le thème « Le tourisme en Guinée : un levier de développement inexploité ».

Prenant la parole, Ousmane Diallo, secrétaire général de ladite structure, est d’abord revenu sur l’objectif visé par le GYPC en organisant chaque année une conférence autour d’un sujet bien déterminé. « Nous organisons chaque année une conférence internationale. L’objectif de ces conférences est de mettre en lumière certaines problématiques, en offrant une plateforme d’échange à des experts nationaux et internationaux. L’idée, c’est de pouvoir tirer profit de leur expérience et de leur expertise, afin d’essayer de pouvoir trouver des solutions pour certains de nos maux », a-t-il expliqué.

Parlant du choix porté sur le tourisme en Guinée pour cette 3ème conférence internationale, le secrétaire général du GYPC a fait savoir : « On s’est rendus compte que le tourisme pouvait non pas seulement être un vecteur de croissance comme d’autres secteurs, mais surtout un vecteur de développement… On a un pays qui est magnifique et on a énormément de sites qui sont méconnus ou très peu connus, et nous avons pensé que le fait de mettre la lumière sur ce secteur inexploité paraîtrait éventuellement à faire connaître un peu plus à nous-mêmes, les Guinéens, le secteur touristique. Et surtout trouver des solutions sur comment vendre la Guinée à l’international ».

De son côté, le président du GYPC, Amadou Fall Sako, a souligné que sa structure est orientée sur l’amélioration du climat des affaires, donc sur le monde des affaires. Avant de préciser : « Lorsque nous choisissons de parler du tourisme, nous ne choisissons pas de parler de loisirs, comment s’amuser plus ou comment profiter de la vie, même si cela fait indirectement partie des choses. Mais on parle plutôt de comment générer des revenus pour la population qui en a besoin, à partir d’une source inexploitée à ce jour ? »

Selon lui, « il faut savoir que malheureusement, en Guinée, nous avons négligé pour différentes raisons, des choses qui, ailleurs dans le monde, ont une certaine valeur, que ça soit le patrimoine ou même l’environnement ».

Par ailleurs, les organisateurs ont souligné que cette conférence, qui connaîtra l’intervention de plusieurs ministres, sera divisée en deux tables-rondes, dont la première visera à faire un état des lieux sur le secteur du tourisme en Guinée et la seconde consacrée aux différentes stratégies pour mettre en valeur ce secteur.

 

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here