Travaux publics/ Le marché Madina (Conakry) bientôt bitumé

0

Après sa visite dans la matinée à Forécariah, le ministre des Travaux publics a  poursuivi son marathon dans les chantiers en cours dans la capitale guinéenne, ce jeudi 9 mai 2019. La transversale T10 a constitué la première étape de la visite de Moustapha Naité. Les T9 et T8 ont suivi, avant les étapes du marché Madina et du centre-ville de Kaloum.

Sur la T10, un pont long de 130m qui va ouvrir l’accès entre la Cimenterie et Samataran, est en construction. David Andréo, directeur technique du groupe GUICOPRES, l’entreprise qui a bénéficié du contrat, explique : « L’intégralité des transversales, au niveau de Sonfonia et de Cimenterie, a été confiée à la société GUICOPRES, et surtout de l’ouvrage d’art qui fait 130 mètres de long sur la transversale T10. C’est un bel ouvrage effectivement, un ouvrage à cinq (5) travées, de 22 mètres de travées chacune. Il est vrai que c’est un bel ouvrage ; mais on se devait quand-même d’avoir une belle uniformisation sur les transversales, et c’est pour ça que c’est un ouvrage malheureusement, qui ne sera pas à la vue de tout le monde », a-t-il déclaré, tout en expliquant que le retard des travaux sur le pont est dû à des problèmes rencontrés sous le sol.

C’est pourquoi, pour sa part, le ministre Moustapha Naité dit : «  Nous sommes en train de discuter avec l’entreprise, pour voir dans quelle mesure l’ouvrage peut être terminé. Nous avons quand-même des discussions que nous menons avec la mission de contrôle, pour voir qu’est-ce qui peut être amélioré dans la construction de cet ouvrage, qui déjà présente une des belles ingénieries que nous pouvons avoir dans notre pays ».

Au marché Madina, dans la commune de Matam, Moustapha Naité et sa suite ont visité quelques routes qui traversent le marché. Il a ensuite échangé avec les représentants des commerçants,  des jeunes du quartier, mais aussi avec le vice-maire de la commune. Au terme de leur rencontre, une commission des différentes parties a été mise sur pied, pour voir ce qu’il y a à faire à Madina, si les routes doivent être faites en goudron ou si ce sont les pavés qui seront mis.

« Comme vous le savez, nous avons beaucoup de gros porteurs qui circulent dans la journée, ce qui rend encore la circulation très difficile à Conakry. Nous sommes partis voir comment assurer la mobilité dans Madina, pour permettre justement de refaire non seulement les routes, mais aussi d’assurer l’éclairage public, pour permettre que les camions viennent dépoter la nuit, pour permettre que notre réseau routier de Kaloum soit un peu libéré de ces gros porteurs qui circulent au même moment que tous les autres véhicules, les usagers dans la journée », a expliqué Moustapha Naité.

Il a bouclé sa visite journalière par le centre administratif de Kaloum. Là, selon Salaman Bah, chef de projet de la société GUICIPRES à Kaloum, ils ont tenu compte du trafic du port, en mettant une couche de fondation de 20 centimètres en concasseur, une couche en grave de bitume de 14 centimètres et une de roulement de 7 centimètres. Actuellement, le niveau d’avancement des travaux est à 30%.

Bhoye Barry  pour guinee7.com

00224 628 705 199

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here