Ce samedi 13 octobre, le ministre des travaux public, Moustapha Naîté à la tête d’une délégation dudit ministère a effectué une visite de terrain sur les chantiers qui sont en cours d’exécution à Conakry. Les ronds-points de Kagbelin et du Km36 ont été les premières étapes du périple de la délégation. De là-bas, la délégation s’est rendue à Kaloum en passant par Kissosso, Yimbaya, Dabondy rail, le rond-point de Constantin dans Matam et Dixinn gare.

« Le constat sur le terrain c’est que le défi est énorme, il y’a du travail à faire. Il y’a beaucoup de nid-de-poule comme vous l’avez constaté. (…), on a dû constater par endroit que les nids-de-poule ne sont plus que des nids-de-poule il faut totalement une reconstruction des chaussées », a dressé le ministre Moustapha Naîté.

Depuis un certains temps des travaux durgences ont été lancés par le département des travaux publics sur les voiries urbaines de Conakry pour rendre fluide la circulation des personnes et leurs biens. « () Comme par le passé nous avions lhabitude de faire des travaux durgence, nous avons voulu cette fois-ci prendre la chose très au sérieux pour quà la sortie de la saison des pluies que nous fassions en sorte que Conakry, soit débarrassée des nids-de-poule avant la saison prochaine. Voilà pourquoi nous avons engagé des travaux de réfection des voiries de Conakry », explique Moustapha Naîté.

Selon lui, pour un travail efficace et rapide, cinq entreprises spécialisées dans ce domaine ont été engagées pour les cinq communes de la capitale. « Chacune des entreprises travaille nuit et jour pour que d’ici sous peu la voirie de Conakry soit circulable. Comme vous avez constaté, on a fait Kagbelin, Km 36, qui sont des voies d’accès très difficiles aujourd’hui. Pour sortir de Conakry c’est un calvaire pour tout le monde et généralement quand les gens veulent sortir de Conakry, il faut se réveiller très tôt compte tenu de l’état de la route. C’est ce que nous avons commencé à corriger en attendant les grands chantiers qui vont commencer pour les deux échangeurs qui vont être construits au niveau de Kagbelin et de Km36. Nous allons améliorer considérablement les voiries de Conakry pour que les guinéennes et guinéens puissent circuler dans une parfaite harmonie et dun confort acceptable », détaille le chef du département des travaux publics.

Une trentaine de kilomètres de voirie urbaine pour la ville de Conakry est prévue sur les principales artères et celles secondaires. « Sur le niveau d’avancement, je pense que nous sommes pratiquement à 20% d’abord. Il y’a beaucoup qui reste à faire. Nous avons ciblé les artères principales. Les voies de dégagement qui viendront en second temps. Mais dans un premier temps c’est de faire en sortes que, quand on quitte Kaloum, on veut se rendre chez soit, quand on prend les routes principales telle que l’autoroute, la route le prince et la route qui mène vers Kaporo en passant par Taouyah que ces voies principales soient  vraiment réglées et qu’on n’ait pas de trous, ni des nids-de-poule », renchérit le ministre.

Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here