Une trentaine de jeunes de la préfecture de Dabola étaient à l’école des arts plastiques, mardi dernier. « Mon art au service de la communauté » est le thème de cet atelier de formation organisé à l’occasion du Festival des Arts de Guinée, dans la comme urbaine Dabola.

Cet atelier a pour but de former les jeunes de Dabola à fabriquer les fauteuils, les pots de fleurs et des balançoires pour les enfants à partir de pneus usés. Mais aussi de créer de l’emploi pour les jeunes, rendre la ville propre et mettre la jeunesse au service de la localité à travers les arts plastiques.

Après la théorie, les participants ont été divisés en petits groupes pour la pratique. Selon le formateur, suivre la théorie sans pratiquer n’aura aucun impact positif sur les apprenants. Donc, « c’est impératif de faire la pratique après la théorie », soutient Mamadou Fem.

Pour lui, « on ne doit pas attendre tout de l’État ou des parents. Chaque jeune, instruit ou pas, doit entreprendre pour subvenir à ses besoins ».

Pour ce jeune sénégalais, le recyclage des pneus usés « n’est pas compliqué, il suffit juste d’observer et oser faire », soutient Mamadou Fem, avant d’ajouter que « l’art plastique a changé ma vie positivement. Donc j’invite les jeunes de Dabola à continuer le travail, parce qu’avec les pneus, on peut faire beaucoup de choses et ça ne coûte pas cher. Il suffit juste d’acheter les colorants et quelques articles ».

Fatoumata Binta Barry, une des participantes, réjouie de la formation, ajoute : « Après ici, nous allons utiliser ce qu’on a appris pour pouvoir alimenter notre caisse, parce que nous sommes une association ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

 

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here