Accueil Tribune Une victoire importante pour notre syli national, mais…(Le constat d’un spécialiste)

Une victoire importante pour notre syli national, mais…(Le constat d’un spécialiste)

Une victoire importante pour notre syli national. Certes, mais beaucoup de travail est à faire pour régler certains soucis tactico- techniques. La notion : une fois le ballon au 6 mètres, doit suivre l’écartement sur la ligne de touche, des deux défenseurs latéraux…Pour qu’il y ait une solution de passe !

Le jeu étant écarté, cela aurait forcément permis aux milieux récupérateurs de fournir plus de solutions de jeu en profondeur. Aussi, l’occupation rationnelle du terrain se faisait désirer. Notre avant-centre, Kanté, devrait rester au point de fixation entre les deux défenseurs centraux de la Centre-Afrique. Du fait qu’il décrochait trop vers le milieu du terrain, cela gênait.

Naby Déco d’exprimer son talent…

Fixer d’un côté et renverser de l’autre côté. En passant par le dédoublement de nos latéraux aurait aussi contribuer à une bonne animation offensive à partir du moment où le Syli est en position : possession – conservation/progresser.

Cependant, c’est une équipe en construction. Pour une première sortie, avec un nouveau coach, et des nouveaux joueurs qui faisaient leurs baptêmes de feu… Les trois points étaient impératifs. Ils l’ont fait ! Premier du groupe H.

Très bon résultat pour notre syli national. Une fois, qu’on arrive à régler ces petits détails, le syli va monter en puissance.

Autre remarque, elle est environnementale. J’ai remarqué plus le soleil, baissait en ardeur, plus nos joueurs retrouvaient la vivacité dans le pressing.

Résumé : Le Syli doit revoir son animation offensive ; aussi, l’occupation rationnelle du terrain en longueur et en largeur, ceci quand on perd le ballon et quand on est en possession.
L’alignement en bloc des trois lignes (défense- milieu- attaque) doit être compact.

Sinon, une bonne ossature du Syli est en train de se construire. Il faut en tirer un bilan pour bâtir un grand projet d’un grand Syli national.

Harouna Icrami, moniteur de football, diplômé de l’Institut de formation de football

AUCUN COMMENTAIRE