Le SLECG de Soumah vient de tenir son assemblée générale. Il a rejeté les propositions du gouvernement exigeant le payement immédiat des 30 % d’augmentation de salaire promis par le gouvernement. Les 10% ayant été payés en fin février dernier.

Pour rappel, le gouvernement a demandé les grévistes d’accepter que dès le mois de mai, 10% leur soient versés ; avant la rentrée prochaine, 10% ; et dès le début de l’année 2019, le reste des 10%.

Un groupe de femmes est venu demander aux syndicalistes de laisser leurs enfants retourner en classe. Ces femmes qui scandaient « La Guinée d’abord », ont été traitées par les syndicalistes, de manipulées.

Mohamed Kaba Soumah pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

2 Commentaires

  1. Mes cherres mères sœurs et filles, il est vrai que vos enfants ne vont pas à l’ecole. mais sachez que ces enseignants sont aussi vont enfants vos maris ou vos frères qui ne demandent que d’améliorer les conditions de vie de leurs familles. Si vous voyez qu’on est arrivé jusque là puisqu’ils(syndicalistes) ont à faire avec des gens qui ne tiennent jamais leurs promesses tenues. ALPHA MÊME A UN SLOGAN <>
    Alors , détrompez vous complètement cette grève n’a rien de politique et qu’on ne vous embarque pas dans un bateau à destination inconnue. Si ces politiques se battent pour la conquête du pouvoir afin de nous diviser pour régner, au contraire ces syndicalistes se battent aujourd’hui pour nous pour l’amélioration des conditions de vie;

  2. f les grévistes ne doivent pas seulement se focaliser sur leurs intérêts ,car les enfants qui seront les futurs prési ,PM, DG etc… Sont à la maison y’a 1 mois de celà donc ils devraient accepter des propositions faites par l’État et moi je suis confiant l’état va cette fois ci rester les propos tenus

Laisser un commentaire